Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 21Article 581812

General News of Sunday, 21 March 2021

Source: L'Oeil du Sahel

Garoua : la garde du lamido saccage le domicile du 'Premier ministre'

L'affaire s'est déroulée les 11 et 12 mars 2021 au lamidat de Garoua. Des éléments de la garde du lamidat de Garoua armés de gourdins, ont fait irruption au domicile de Mohamadou Ahidjo alias Galdima (Premier ministre au sein du lamidat), le jeudi 11 mars 2021. Après un échange violent avec les nommés Galdima Mmadou et Abdoul Rachid, identifiés comme étant les frères cadets de Mohamadou Ahidjo, les éléments de la garde du lamidat vont tout saccager sur la cour du domicile. Le vendredi 12 mars 2021, aux environs de 10h, la même scène va se reproduire, mais cette fois avec des acteurs différents.


"Nous étions assis devant notre maison hier aux environs de 17h lorsque les sujets du Lamido de Garoua conduits par Issa Hama Aoudi, alis Koffa ont fait irruption et se sont rués sur nous en nous brutalisant. Ils ont tout cassé principalement les chaises sur lesquels nous étions assis. Face à la violence qu'ils manifestaient, nous avons fait appel à notre grand frère qui est arrivé sur le champ. Il est immédiatement allé vers l'entrée de la case du lamido où se trouvait ces hommes mais ils ont sorti leurs sabres pour le menacer. Ce matin ils sont revenus à la charge d_s qu'ils ont constaté que les chaises qu'ils ont cassées la veille avaient été remplacées.

Cette fois, le groupe était conduit par le Ngoura, le frère cadet d'Issa Hama Aoudi", souligne Mamoudou Galdima, une des victimes.
Dans l'entourage du lamidat ; il se dit que les éléments de la garde du lamido n'auraient pas de tout apprécié l'attitude de ces deux jeunes hommes dans la journée du jeudi 11 mars 2021 alors que le lamido rentrait à son domicile.

"Pour expliquer leur acte, les éléments de la garde du lamido affirment que les jeunes frères du Gadima ont fait preuve de manque de respect envers le lamido de Garoua. Dans la soirée du 11 mars 2021, alors que le lamido de Garoua retournait à son domicile, ces jeunes gens qui se trouvaient dans la cour du Galdima ne se sont pas levés au passage du lamido pour lui faire révérence comme tous les autres et comme cela se fait d'habitude. Ils seraient restés totalement indifférents, une attitude qui frise le mépris envers sa majesté le lamido de Garoua. C'est donc pour les punir que cette expédition a été lancée selon leurs explications d'où le fait qu'ils sont acharnés à casser essentiellement les chaises", explique une source proche du lamidat.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter