Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 11 13Article 475849

General News of Wednesday, 13 November 2019

Source: 237actu.com

Garoua: deux preneurs d'otages anéantis

Ils ont été présentés à la presse le 08 novembre dernier.
Le leroctobre 2019, une voiture de transport en commun à bord de laquelle se trouvaient quelques commerçants de la localité de Mbaïmboum était attaquée sur la route Mbaïmboum – Touboro par des preneurs d’otage. Lesquels ont enlevé cinq commerçants non sans demander de fortes sommes d’argent exigées aux familles des captifs. Dans un premier temps, 50 millions de francs Cfa sont exigés à chaque famille soit une rançon globale de 250 millions de francs Cfa. Mais Après d’intenses discussions, les bandits ont revu leurs prétentions à la baisse.

«Les cinq commerçants enlevés ont recouvert leur liberté même s’ils n’ont, pas été tous relâchés le même Jour. A chaque versement de rançon, l’otage concerné était relâché. Laissez : moi vous dire qu’une rançon de 24 100 000 francs CFA a dû être versée pour que les cinq commerçants recouvrent la liberté», a indiqué le colonel Nyong David, commandant de la légion de la gendarmerie du Nord.

Cependant, l’enquête ouverte par les forces de sécurité aboutira à l’arrestation de deux suspects à Touboro le 25 octobre dernier et présentés à ia presse à la légion de gendarmerie, le 08 novembre 2019.

« Il nous a fallu plusieurs semaines pour mettre la main sur eux. C’est tout un gang qui vient d’être démantelé grâce à la bravoure de nos éléments. Moussa Abdou alias Dogo a été appréhendé dans un restaurant de la ville de Touboro. Il sortait de la brousse, certainement de leur campement. Dès que la population l’a aperçu dans la ville de Touboro ce 25 octobre, elle en a immédiatement informé nos éléments. Suite à cette information, tous nos réseaux de renseignement ont été mis en branle. C’est comme ça que nos éléments se sont mobilisés et l’ont attrapé dans ce restaurant où il se trouvait.

Lors de son exploitation, des informations lui ont été soutirées et c’est comme ça que nous avons réussi à mettre la main sur le second qui est un agent du syndicat des transporteurs de Mbaïmboum. C’est lui qui donnait les informations à ceux qui sont en brousse. Il a l’art de soutirer les informations aux voyageurs à tel point où il sait à peu près le montant que chaque voyageur détenait par devers lui pendant le voyage. Il leur faisait une description scrupuleuse des personnes à enlever au point où le risque de se tromper de cible était minime.

C’est ’en fait ce qui s’est passé lorsqu’ils ont attaqué la voiture de transport en -commun le leroctobre. Ils ne seront intéressés qu’à ces cinq personnes et à rien d’autre. Ce qui nous a amené à suspecter qu’il y aurait une complicité dans la ville. Dès lors, nous avons activé nos réseaux de renseignements», explique le commandant de la légion.

L’exploitation des deux scélérats a permis aux éléments de la compagnie de la gendarmerie de Touboro de découvrir une cache d’armes. « Moussa Abdou alias Dogo qui était opérationnel au niveau de.leur campement nous a conduits à une cache d’armes. Il nous a conduits sur le mont Bigao sis à plus de 40 kilomètres de Mbaïmboum. Dans cette cache d’armes, nous avons récupéré 03 kalachnikov, 119 minutions, 04 boites’chargeurs, une chaîne de conduite à quatre cadenas et gilet de grigris. Cette jolie prise s’ajoute à ce qui a été récupéré par nos éléments le 18 octobre lors d’un affrontement.

Quatre malfrats avaiént été neutralisés ce jour et quatre armes à feu récupérées. Ce qui porte donc à 07, le nombre d’armes à feu récupérées à ce jour. C’était un gang de 12 personnes. Six sont.à ce jour neutralisées et six autres continuent de courir. Nous espérons les rattraper dans les iours à venir » conclut le colonel Nyong David, commandant de la légion de la gendarmerie du nord. Les deux présumés ont été déférés ce même 08 novembre au tribunal militaire où ils sont appelés à comparaître.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter