Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 13Article 588796

General News of Tuesday, 13 April 2021

Source: cameroonvoice.com

Garoua: Issa Hayatou n’est pas encore Lamido

Dans une publication laconique sur son compte Facebook ce 10 avril 2021, le journaliste Luc Péry Wandji dément l'information selon laquelle l'ancien président de la CAF serait déjà choisi comme remplaçant de son défunt frère Alim Hayatou en qualité de Lamido de Garoua.

Depuis hier, la nouvelle affole la toile; d’aucuns présentent Issa Hayatou comme le nouveau Lamido de Garoua après le décès de son frère Alim Hayatou. « Ceux qui disent que M. Issa Hayatou est DÉJA le Lamido du Nord ne disent pas la vérité. Je ne veux pas dire qu’ils mentent. Et pourtant…J’étais avec l’ancien président de la CAF jusqu’à une heure avancée de la journée d’hier. La veille, j’étais aussi à sa résidence. J’y ai vu les membres de sa famille. J’ai rencontré et pris langue avec quelques personnalités du pays, originaires du Nord. Mais il n’a jamais été question de choisir le nouveau Lamido.»

Ecrit le journaliste avant de lever un coin de voile sur la spécificité de la succession à un Lamido qu’on cru maitriser des influenceurs à l’instar de Dariche Nehdi. Dans une publication hier, il assurait qu’Issa HAYATOU est Nouveau Lamido de Garoua. Non sans rappeler que « La succession dans les Lamidats se fait la plupart du temps par élection et dans le cas d’espèce, Issa HAYATOU a été élu Lamido dans une élection à laquelle concouraient 12 candidats!», peut-on lire sur son compte Facebook.

Le journaliste Luc Pery Wandji précise que « Les choses sont bien plus complexes dans cette partie du partie. Au Nord, la dévolution du pouvoir dans un lamidat ne s’opère pas systématiquement du père au fils. Même les frères et petits-fils du lamido peuvent hériter du trône. C’est en cela que la candidature de M. Issa Hayatou fait sens. En l’absence d’un consensus, il y aura vote.» Le journaliste corrobore son hypothèse par une expérience analogue qu’il a vécue quelques jours avant à Baschéo, l’un des douze arrondissements du département de la Benoué.

« Le nouveau lamido, frère du ministre d’Etat Bello Bouba, a été élu au terme d’un scrutin dont le collège électoral était constitué de dix sept notables. Yaouba bouba hérite ainsi du trône de son frère, décédé au trône, en Janvier dernier. Il pourrait évidemment en être ainsi pour Issa Hayatou. Mais nous n’en sommes pas encore là.», a conclu le journaliste qui promet par ailleurs de livrer plus de détails dans un reportage à suivre sur les antennes de la CRTV.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter