Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 11 25Article 476777

Politique of Monday, 25 November 2019

Source: Actu Cameroun

'Gangstérisme d'Etat': Wilfried Ekanga lance des piques à Atanga Nji

Dans une récente sortie publiée sur sa page Facebook, l’analyste politique Wilfried Ekanga indique que Paul Atanga Nji fait de confusion entre sa fonction de ministre de l’Administration territoriale avec celle de militant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais.

Wilfried Ekanga s’interroge sur le mutisme de Paul Atanga Nji sur des évènements où il est particulièrement attendu en sa qualité de ministre de l’Administration territoriale. Le sympathisant du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) cite par exemple, les refus des autorités administratives de signer des documents des militants de ce parti politique pour les élections législatives et municipales de 2020.

«Où était donc Paul Atanga Nji, d’ordinaire si zélé et prompt à défendre la loi coûte que vaille ? Où était-il quand les sous-préfets et les maires faisaient du vampirisme à ciel ouvert comme des serpents sans écailles ? N’est-il pas par hasard le bon Ministre de l’Administration Territoriale ? Ou préfère t-il rester Ministre de l’Intimidation et de la Menace Physique et Verbale ? A Kekem il y a quatre jours, le sous-préfet Bikié et son chauffeur ont roué de coups Gaetan Ngankam, qui venait simplement remplir ses dossiers ? Déjà, un policier cruel et sans humanité lui avait tiré une balle dans la jambe en janvier dernier. Où était donc Atanga Nji dans ces moments, puisque la loi doit être appliquée contre toute forme de barbarie ?», interroge l’analyste politique.


Ministre ou militant
Wilfried Ekanga affirme que Paul Atanga Nji confond la fonction de ministre de l’Administration territoriale et son militantisme au Rdpc. Il note qu’étant incapable d’agir là où la loi le demande, il s’illustre dans le faux et la tricherie.

«Tout ce qu’il sait, c’est faire venir un faux Transparency, afin de légitimer et d’encadrer la haute tricherie…faites entrer l’accusé. A quoi sert un Ministre de l’Intérieur. Quand il confond sa fonction au militantisme RDPCiste, dont le faux est le mieux et la fraude le meilleur ?…Mais l’accusé s’en fout : il a de l’argent obscur et un poste. Alors il se croit éternel gagnant, et qu’il n’y aura jamais de riposte. Mais l’histoire a cette mystérieuse tendance à ne jamais rien oublier. Alors emmenez-le à la barre, pour qu’on sorte enfin du bêtisier. Faites-le donc venir ; faites rentrer l’accusé», écrit-il.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter