Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 11Article 519643

General News of Thursday, 11 June 2020

Source: investiraucameroun.com

Gangstérisme : Paul Eric Kingué tente d'escroquer en vain une entreprise minière


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

La Société d’extraction et de transformation de pouzzolane (Setp) a maille à partir avec l’exécutif communal de Njombé-Penja, dans le Littoral, au sujet de l’exploitation d’une carrière de pouzzolane d'une superficie de huit hectares.

En effet, après une plusieurs lettres et une sommation datée du 18 mai, le maire de la localité, Paul Eric Kingué, a suspendu pour une période de 15 jours l’entreprise Setp pour « activités illégales d’exploitation » de la carrière querellée. Par ailleurs, le maire exige « un paiement mensuel compris entre 3 et 5 millions de FCFA dans le cadre d’une gestion partagée entre l’exploitant de la carrière et la commune de Penja ».

En guise de réponse, l’entreprise estime dans une correspondance datée du 28 mai que ses activités sont « bien légales » et conforme à la loi N°2016/017 du 14 décembre 2016 portant code minier. Elle rappelle notamment que l’article 71 de ce texte subordonne l’exploitation des substances de carrières à « l’obtention préalable d’un permis de reconnaissance pour les nouveaux sites ou d’une autorisation d’accès au site pour les anciennes carrières », comme dans ce cas.

« Il importe d’indiquer, du reste, qu’il ressort de l’analyse minutieuse tant de la lettre que de l’esprit de la loi N°2019/024 du 24 décembre 2019 portant code général des collectivités territoriales décentralisées que l’exploitation des carrières industrielles ne figure pas au nombre des compétences transférées aux communes par l’Etat du Cameroun », ajoute la direction générale de la Setp.

Cependant, précise la direction générale, l’entreprise étant liée à la commune de Penja par une convention arrêtant les modalités de paiement de la taxe de transport à 1,3 million de FCFA, payable mensuellement et au plus tard le 5 mois, le versement du mois en cours a déjà été effectué.

En outre, l’entreprise déclare qu’elle alloue annuellement à la commune une somme d’un million de FCFA pour financer les microprojets en faveur des couches défavorisées. De même qu’elle met à la disposition de la commune 100 camions bennes de 15 m3 de pouzzolane.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter