Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 09 06Article 617302

Actualités of Monday, 6 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Fusillades à Bali : les Amba Boys révèlent le rôle trouble de l’église presbytérienne

Les Amba Boys révèlent le rôle trouble de l’église presbytérienne Les Amba Boys révèlent le rôle trouble de l’église presbytérienne

• Une fusillade a eu lieu à l’église de Bali le 22 août

• Les Amba Boys accusent les responsables de l’église de faire de la politique

• Ils interdisent les activités de l’église




Les groupes armés séparatistes de Bali Nyonga, dans la département de Mezam ( la région du Nord-Ouest) interdisent à l’église presbytérienne d’exercer ses activités dans la municipalité.

Dans un enregistrement audio de 5 minutes et 22 secondes publié par le commandant d'un groupe séparatiste, les "Buffles de Nyonga", communément appelé « Grand Pa », cette décision s’explique par l’incapacité du modérateur de presbytérienne, le révérend Fonki Samuel, à condamner les forces gouvernementales après la fusillade du 22 août 2021 qui a occasionné la mort d’’une fidèle dénommée Grace Titalabit.

"Le modérateur du PCC a été compromis. Puisque lui et le pasteur de la paroisse disent qu'ils ne savent pas qui a tiré sur la femme, nous avons décidé d'interdire le PCC à Bali jusqu'à ce que le modérateur démissionne", a-t-il averti.

La déclaration du modérateur, le lundi 23 août 2021, a été accueillie avec des sentiments mitigés et une réaction négative. Alors que beaucoup ont rappelé que l'Église catholique a toujours appelé un chat par son nom, ils pensent que le modérateur a fait de la politique au lieu de nommer les tireurs.
Des témoins et des chrétiens ont accusé les forces gouvernementales d'être responsables de la fusillade, au cours de laquelle le pasteur Muntoh Simon a été blessé au bras.

Madame Grace a été enterrée samedi. Le cœur de la mission de Bâle se trouvait à Bali.

Rejoignez notre newsletter!