Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 08Article 525715

General News of Wednesday, 8 July 2020

Source: www.camerounweb.com

Fuites sur un système d'escroquerie à grande échelle des agents du ministère des TP


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Un système d'escroquerie d'agents du ministère des Travaux publics du Cameroun vient d'être révéler au grand jour par des transporteurs dépassés par les montants que leurs exige des agents qui ne tarissent pas en ingéniosité pour les escroquer de l'argent.

Les transporteurs d'engins sur le tronçon Yaoundé-Nanga-Eboko, plus précisément au niveau du Pont bascule de Ndjore sont habitués à ce rituel des agents des services d'entretien routier, qui ont en dehors des taxes existantes, instaurées les leurs, qui nourrisent un vaste réseaux. Ce réseaux, selon nos renseignement est protégé par plusieurs cadres du service de l'entretien routier et du ministère des Travaux publics.


Ce qui se passe


Selon les informations qui nous sont parvenues, les agents de la direction générale de l'entretien des travaux routiers du ministère des travaux publics qui font le contrôle au niveau de ce pont bascule organisent de l'escroquerie contre les transporteurs d'engins pour raquetter ces derniers.

Ces agents aurait instauré un système au niveau du Pont bascule pour soutirer de l'argent à tout transporteurs d'engins en règle ou non. Le plus petit montant est de 50 000 FCFA.

'Ce mardi 07 juillet, un transporteur quittant de Yaoundé pour Bertoua avec escale à Minta a été confronté à l'escroquerie de ces derniers. Il nous est rapporté qu'ils ont intercepté le gros porteurs ci-dessous et ont exigé au chauffeur de leur remettre la somme de 250 000 FCFA. Le chauffeur va s'opposer en leur faisant savoir qu'il n'est pas en infraction et qu'il ne voit pas pourquoi il devait leur donner de l'argent. Ils lui rétorqueront par la suite que l'engin que transporte le gros porteurs déborde un peu et a lui de répliquer en indiquant que ce type de véhicule est adapté pour transporter l'engin. Ils essayeront de le faire chanter et en lui martelant qu'ils vont doubler le montant comme il refuse de payer. Joignant l'acte à la parole, ils vont donc lui délivrer ce reçu de 500 000 FCFA. Lorsque le chauffeur leur demandera de décliner leur identité, ils vont refuser de le faire', apprend-on.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter