Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 08Article 565982

General News of Friday, 8 January 2021

Source: cameroon-tribune.cm

Frontière Cameroun-RCA : le dispositif sécuritaire évalué

Le général de corps d’armée, chef d’état-major des armées (Cema), René Claude Meka, a bouclé une mission de contrôle opérationnel de trois jours à l’Est jeudi, sur une note de satisfaction.

Le chef d’état-major des armées (Cema), le général de corps d’armée, René Claude Meka, a achevé sa mission de trois jours hier à l’Est du pays. Une mission consacrée au contrôle opérationnel du dispositif sécuritaire à la frontière Est, avec la République centrafricaine, pays en proie à des troubles depuis quelques semaines. Arrivé mardi dernier à Bertoua, René Claude Meka s’est rendu mercredi dans la ville de Garoua-Boulaï, frontalière avec la République centrafricaine (RCA). Un pays frère et ami qui connaît ces dernières semaines un regain de troubles sécuritaires, exacerbés par des bandes armées. Pour s’en prémunir, le Cameroun a dû renforcer ses mesures sécuritaires. Ceci, le long de toute la frontière avec ce pays voisin.

« Nous sommes donc venus ici pour nous rassurer auprès des responsables militaires sur place de l’efficacité des mesures qui ont été prises pour éviter que notre pays soit débordé par tout ce désordre. Bien sûr, nous nous sommes rendu compte que les mesures sont bien appliquées, mais il faut toujours s’assurer qu’on a fait tout ce qu’il faut pour qu’il n’y ait pas de problème. C’est ce que nous essayons de faire », a indiqué le Cema.


Une appréciation faite après la réunion de sécurité tenue à huis clos, dans la salle des actes de la mairie de Garoua-Boulaï. C’était notamment en présence de tous les responsables militaires (défense et sécurité). Cette réunion de Garoua-Boulai a donné lieu à la remobilisation des troupes pour la bonne tenue des frontières, comme c’est le cas jusqu’ici. Et aussi, ce fut l’occasion de donner des instructions spécifiques, pour que les populations continuent de vaquer paisiblement à leurs occupations. Les populations sont donc rassurées.

Pour le maire de Garoua-Boulaï, Adamou Abdon, les mesures sécuritaires prises jusqu’ici sont de nature à rassurer les populations, à permettre le déroulement normal des activités économiques dans la ville. Toutefois, la vigilance reste de mise. Le chef d’état-major des armées était accompagné d’une importante délégation dans laquelle l’on retrouvait notamment, le général de division, chef d’état-major de l’armée de terre, Baba Souley ; le général de brigade, commandant le Corps national de Sapeurs-pompiers, Mahamat Ahmed, le général de brigade, directeur central de la coordination à la gendarmerie nationale, Elokobi Daniel Ndjock et le général de brigade, commandant la 1ère Région militaire interarmées (RMIA I), Simon Ezo’o Mvondo.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter