Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 13Article 613468

Actualités of Friday, 13 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Fridolin Nke victime d’agression : un neveu de Paul Biya accusé

Fridolin Nke victime d’agression Fridolin Nke victime d’agression

• L’incident s’est produit à l’aéroport de Yaoundé

• Dr Fridolin a été agressé

• Il accuse un neveu de Paul Biya



Le Dr Fridolin Nke, philosophe expert en discernement vient d'annoncer sur sa page Facebook qu'il a été brutalisé et son téléphone cassé à l'aéroport de Yaoundè Nsimalen.

En effet l'enseignement au département de philosophie de l'Université de Yaoundè 1 s'est rendu à l'aéroport international de Yaoundè-Nsimalen hier dans la nuit pour accueillir des connaissances qui arrivaient au pays. Une fois à l'aéroport, il a été surpris d'y voir des centaines de personnes et lui-même bloqués à l'entrée. C'est ainsi qu'il a décidé de prendre son téléphone pour faire un Facebook live afin de dénoncer les conditions dans lesquelles l'accueil est réservé au public.

C'est probablement en ce moment - puisque le live n'a duré que 5 minutes 28 secondes - qu'il a été brutalisé et son téléphone cassé. Il va plus loin en accusant un neveu du Chef de l'État Paul Biya. « J'ai été brutalisé et mon téléphone cassé hier à l'aéroport de Yaoundé Nsimalen (voir vidéo en bas). Aidez-moi à identifier le propriétaire du véhicule xxxx Un neveu de Paul Biya serait impliqué. Qu'il me contacte avant dimanche 12h », a-t-il mentionné sur sa page Facebook.

Tentative d’enlèvement

L'enseignant de philosophie Dr Fridolin Nké n'est certainement plus en sécurité au Cameroun. Il avait échappé à un enlèvement dans l'enceinte de l'Université Yaoundé 1. C'est l'intéressé lui-même qui avait fait l’annonce.
Il accuse les éléments de la SEMIL dirigée par le tout-puissant Colonel Emile Bankoui.
"Je viens d'échapper à un enlèvement par les agents de la SEMIL, au Département d'histoire de l'UYI, près de l'AUF, avec des Universitaires. Je suis avec David Eboutou !", a déclaré Dr Fridolin Nke.

Le 22 juillet dernier, l'enseignant avait alerté l'opinion sur le fait que des éléments du SEMIL étaient en train de localiser sa maison.
"Le colonel Bankoui localise mon domicile depuis ce matin. Ce sont des "Eton" de la SEMIL qui sont chargés de m'interpeller", avait-il écrit sur sa page Facebook.

Il faut souligner que, convoqué au SEMIL, Fridolin Nke est accusé par le Colonel Bankoui d’«incitation à l’insurrection et mutinerie dans les forces de défense et de sécurité en temps de guerre ».

Avant cette convocation, il avait porté plainte contre le colonel Bamkoui en réclamant que justice soit faite pour avoir subi des menaces.

En effet, l’enseignant de philosophie à l’université de Yaoundé I a subi des menaces de la part du Col Joel Emile Bamkoui, qui promettait de sévir au cas où ce dernier mettait en exécution son projet de réaliser une vidéo sur l’actuel homme de main de Joseph Beti Assomo.

Rejoignez notre newsletter!