Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 03Article 539152

General News of Thursday, 3 September 2020

Source: Boris Bertolt

Fraudes au Baccalauréat:voici les témoignages de l'avocat des jeunes injustement emprisonnés

5 jeunes dont un élève arrêtés par la police et accusés d’avoir œuvré pour la fuite des épreuves du baccalauréat ont été envoyés à Kondengui hier mercredi 2 septembre. Or, l’enquête administrative prescrite par le gouvernement a identifié 7 personnes qui travaillent à l’Office du Baccalauréat du Cameroun ( OBC). Ces 7 personnes sont en liberté et n’ont jamais été inquiétées.

Or les 5 personnes envoyées à Kondengui habitent Bangangte, Melong et Penja. Ils sont élèves et jeunes enseignants. Comment auraient-ils pu faire fuir et des épreuves qu’ils ont reçu à partir des réseaux sociaux comme beaucoup de camerounais et ne vivent ni ne travaillent à Yaoundé? Ils ont identifié les coupables depuis un mois et personne dans ce gouvernement n’a jugé utile de les arrêter. Incroyable.

Voici le témoignage d’un des avocats, Me Emmanuel Simh: 'J'ai assisté, impuissant cet après-midi, à la mise en détention provisoire par le juge d'instruction.

J'ai vu ces jeunes gens éclater en sanglots, sans trouver les mots de consolation. Les auteurs de la fuite des épreuves sont en villégiature, ceux qui ont découvert les épreuves sir le net croupissent depuis ce soir en prison. Dès demain, mes confrères et moi organiserons le plan de bataille. Au nom de la justice, au nom de l'équité'.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter