Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 05Article 546262

General News of Monday, 5 October 2020

Source: Actu Cameroun

Fraudes au Bac 2020 : l’enseignant encore détenu appelle à sa libération

Il reste le seul détenu des cinq personnes (deux élèves, deux étudiants et un enseignant) inculpées dans la fraude de certaines épreuves au baccalauréat général de juillet 2020. Dans une lettre adressée au ministre des enseignements secondaires, Romanic Noute, professeur des collèges de l’enseignement technique, promotion Enset de Kumba en novembre 2018 et enseignant de gestion immobilière au Cetic de Mankwa dans l’arrondissement de Melong (Littoral), appelle à l’aide.

Il appelle Nalova Lyonga à se pencher sur son cas afin qu’il puisse, dit-il, retrouver les salles de classe ce 5 octobre 2020, jour de rentrée scolaire. Il explique avoir reçu à la veille des examens du baccalauréat, le recto de l’épreuve de physique par le biais d’un élève. Il a aussitôt transféré dans le groupe d’études dans lequel il est administrateur et c’est là qu’a débuté ces ennuis. Pour l’heure, il est le seul détenu dans cette affaire à la prison centrale de Kondengui (Yaoundé) puisque les quatre autres inculpés ont bénéficié d’une liberté provisoire.


Les mis en cause sont poursuivis pour «fraude aux examens et complicité» et risquent, selon le Code pénal camerounais, en son article 163, un «emprisonnement d’un mois à trois ans de prison…». Pour rappel, les épreuves de physique, chimie et sciences de la vie et de la terre (SVT), initialement conçues pour les classes des séries scientifiques, avaient fuité sur la toile, obligeant les autorités à les annuler et à programmer d’autres sujets. De nouveaux examens avaient été planifiés les 3 et 4 août derniers.

Mi-août dernier, le ministère des Enseignements secondaires avait prescrit une enquête administrative au terme de laquelle sept responsables en service à l’Office du baccalauréat du Cameroun (OBC) avaient été sanctionnés. Les sept personnes en service à la reprographie de l’OBC ont écopé de suspensions de trois mois pour négligence et complicité de fuite des épreuves.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter