Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 05Article 546274

General News of Monday, 5 October 2020

Source: www.camerounweb.com

Fraude: la police refuse de délivrer un passeport au DG de l'ENAM

Le sujet a fait grand bruit au lendemain de sa nomination en 2018.

Fraîchement sorti de l'Ecole Nationale d'Administration et de Magistrature (ENAM), Pierre Bertrand Soumbou Angoula a été nommé le 14 décembre 2018 Directeur général de ladite institution par décret signé par le président de la République. Cette promotion qui a surpris tant de personnes a jeté du discrédit sur cette école qui a vu défiler en son sein la fine fleur de l'élite camerounaise.

A l'époque déjà, l'âge de Bertrand Soumbou Angoula faisait polémique. A 32 ans, il devint le plus jeune DG de l'histoire de l'ENAM. Cette polémique vient s'enfler avec scandale qui s'est produit au service des passeports du Cameroun.

Selon le lanceur d'alerte Boris Bertolt, "Pierre Bertrand Soumbou Angoula a eu il y a quelques temps tous les problèmes du monde pour se faire établir un passeport par la police". Il nous renseigne que le jeune DG aurait plusieurs identités avec "prêt de trois âges" différents, ce qui ne faciliterait pas l'affaire de la police qui pour éviter tout problème a décidé de ne pas délivrer le précieux sésame à celui qui est considéré comme le "beau-fils" de la famille présidentielle pour ses liens avec la première Dame du Cameroun Chantal Biya.

ENAM: à peine 32 ans, Soumbou Angoula est aussi un 'beau-fils' à Biya

Originaire de Yezoum dans le département de la Haute-Sanaga (Region de l'Est), chez les beaux-parents de Paul Biya, le nouveau DG de l'ENAM Bertrand Pierre Soumbou Angoula a terminé sa formation dans cette prestigieuse école il y a moins de deux ans.

C'est la grosse surprise du chef dans la demie douzaine de décrets signés ce vendredi 14 décembre 2018 par le président de la République : la nomination de Soumbou Angoula Bertrand Pierre.

Magistrat de premier grade intégré dans le corps de la magistrature en février 2017, peu de temps après la fin de sa formation dans cette prestigieuse école, l’heureux élu n'a pas fini de faire ses premiers pas dans la fonction publique quand le décret présidentiel le sort de l'ombre pour le devant de la scène.

"Je suis surpris de cette confiance du chef de l'État à l'égard de ma modeste personne. Il a toujours dit qu'il ferra confiance aux jeunes camerounais. J'espère que les aînés et tous les camerounais vont m'accompagner pour la réussite de cette tâche qui vient de m'être confiée" a déclaré le trentenaire qui porte le même patronyme que le chez des Yezoum.

Comme pour donner la réplique à ceux qui estiment que son jeune âge et son manque d'expérience ne sont pas un atout pour un management efficient de l'Ecole nationale d'administration et de magistrature, le successeur de Linus Toussaint Mendjana demande à ses détracteurs "de juger le maçon au pied du mur".

Avant de réussir le concours de l’ENAM au bout de deux tentatives, Soumbou Angoula Bertrand Pierre avait d’abord servi comme contractuel d’administration au Ministère des finances et à la Présidence de la République

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter