Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 07Article 525445

General News of Tuesday, 7 July 2020

Source: Actu Cameroun

Franck Biya au cœur d'un nouveau scandale : révélations d'une ONG internationale


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Greenpeace Afrique demande l’annulation immédiate du prêt de 25 millions de dollars accordé par la Deutsche Bank au géant de caoutchouc Halcyon Agri, basé à Singapour, pour soutenir les investissements dans ses plantations au Cameroun et en Malaisie. L’une des unités camerounaises de Halcyon, Sud Cameroun Hévéa (Sudcam), a déplacé des communautés du peuple autochtone Baka et détruit 10 000 hectares de forêt tropicale vierge en bordure de la Réserve de faune du Dja, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Selon l’Ong de défense de l’environnement:”La société viole les normes de transparence les plus élémentaires et refuse de révéler l’identité de l’actionnaire minoritaire de Sudcam, réputé être le fils du président Paul Biya, au pouvoir depuis 37 ans”.

“L’odieux bilan d’Halcyon Agri en matière de droits humains et d’environnement, en violation de sa propre politique de durabilité la disqualifie largement de bénéficier de financements. La Deutsche Bank doit annuler son prêt à Halcyon Agri. La banque ferait mieux d’investir ses millions directement dans les communautés dont l’entreprise a détruit les moyens de subsistance et la forêt tropicale qu’elle a ravagée”, a déclaré Irène Wabiwa Betoko, Responsable de la campagne de Greenpeace pour la forêt du bassin du Congo.

En 2018, le Fonds de pension national norvégien a désinvesti de Halcyon Agri en raison du “risque inacceptable que l’entreprise soit responsable de graves dommages environnementaux suite à sa conversion de la forêt tropicale en plantations de caoutchouc au Cameroun”. Le Conseil d’éthique du Fonds a trouvé “stupéfiant” que l’étude d’impact environnemental de Sudcam ne mentionne pas que deux espèces de la zone à déboiser sont gravement menacées et “en danger critique d’extinction”.

L’année dernière, après que l’usine de caoutchouc de sa filiale Hevecam a rejeté des effluents dont le taux de Total des Solides en Suspension (TSS) dépassait de 250 % la limite légale, Halcyon Agri a expliqué aux actionnaires que des réparations avaient été reportées “en réponse aux conditions difficiles du marché”. Un rapport de mission de l’UNESCO de juin 2019 a répertorié trois des quatre herbicides et fongicides utilisés par Sudcam comme étant des cancérogènes connus ou probables.

Le prêt de la Deutsche Bank, dont une partie sera utilisée “pour fournir une sécurité alimentaire supplémentaire et augmenter les revenus de 13 000 petits exploitants agricoles locaux”, intervient seulement une semaine après que Halcyon a préparé les travailleurs de la plantation Hevecam à des licenciements massifs : la presse parle d’une suppression de 1 500 employés, sur un total de 6 000. L’entreprise a déclaré à Greenpeace que le nombre de travailleurs à “relever” n’est pas encore déterminé.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter