Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 09 20Article 619366

Faits Divers of Monday, 20 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Foumban : un artiste viole un garçon de 17 ans pendant plusieurs heures

Entrée du Palais de Foumban Entrée du Palais de Foumban

• La victime n’a que 17 ans

• Le présumé violeur est un artiste connu dans le milieu

• L’adolescent se trouve dans une situation très déplorable


Il y a de ses faits invraisemblables qui se déroulent dans la société camerounaise et qui laissent pantois plus d’un. Les actes de viol sont récurrents dans certaines régions. Régulièrement, ce sont les jeunes filles qui en sont victimes. Mais, visiblement, les jeunes garçons ne sont pas épargnés. Un adolescent de 17 ans a été victime d’un viol abominable à dans la commune de Foumban, chef-lieu du département du Noun dans la Région de l'Ouest au Cameroun.

Le violeur serait un artiste musicien dans la ville de Foumban. C’est dans la demeure son bureau qu’il a posé les actes obscènes. Les examens médicaux passés par la victime ont prouvé qu’il a été pénétré et sexuellement abusé. Il rapporte que l'homme lui a donné rendez-vous dans son bureau dans l'après-midi. S'y étant rendu aux environs de 15h, il dit avoir subi des incantations et a perdu connaissance. Une fois réveillé, son vis-à-vis lui a intime l'ordre de ne rien dire de ce qu'il a vécu . De retour chez ses parents, le jeune homme a obéit aux instructions qui lui avaient été données. Selon les informations, la mère de la victime a fini par découvrir une tâche de sang sur sa culotte, et a poussé son enfant à lui dire la vérité. Acculé, il a finalement craché le morceau. Conduit dans un hôpital, les médecins confirment l'acte sexuel. Le présumé violeur interpellé a dans un premier temps nié les faits, sauf qu'il y avait déjà une plainte contre lui pour les mêmes raisons. Il a fini par avouer les faits demandant pardon aux parents du jeune garçon.

Le jeune garçon se trouverait dans un état traumatisant et dois subir des soins avant de retrouver ses facultés. Les parents sont inconsolables. Maintenant, tout le travail reste à la justice qui devrait s’occuper de ce crime.

Rejoignez notre newsletter!