Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 03Article 503005

Opinions of Friday, 3 April 2020

Journaliste: Douala Ngando

Fonds Spécial de COVID19: un camerounais lamba veut contribuer avec 10 milliards

Moi, Douala Ngando, l’un des plus chétifs des malingres Camerounais, ai l’honneur de porter à la connaissance du public que j’ai instruit d’abonder en urgence le Fonds Spécial du COVID19 à hauteur de 10 milliards (10.000.000.000) de Francs CFA, pour contribuer à la dernière petite entreprise du régime de Yaoundé.

Certains vont immédiatement penser que c’est un « poisson d’Avril ». Mais ils n’y sont pas. D’autres, plus futés, vont se dire Ngando est un « Mougou » ou un « deuxième Gaou » car ils connaissent très bien la musique classique de cette petite entreprise du régime de Yaoundé que certaines hautes personnalités, comme Alice Sadio, n’ont pas tardé à dénoncer vivement.

Pour moi, personnellement, c’est vraiment un acte de pitié car dès que j’ai lu le décret portant la création de ce fonds et sa dotation de 1 milliard de Franc CFA, en comparant ce montant aux 1000 milliards de francs CFA des présidents du Niger et du Sénégal, aux 200 milliards de francs CFA du Président Alassane Ouattara de Côte d’Ivoire et aux 100 milliards de francs CFA de Sassou Nguesso , etc., je me suis rapidement senti couvert d’humiliation. Alors, il fallait faire quelque chose et très vite. Alors comme nous sommes dans un régime de déclaration, j’ai donc décidé, par devoir de fierté, de voler au secours de la petite entreprise du sérail en lançant ma déclaration.

S’il vous plaît, n’allez pas chercher à quoi vont servir ces 10 milliards que j’offre à ce fonds car en dehors d’une escroquerie vous ne trouverez rien puisqu’il n y a aucun plan, pas d’objectif, pas de comptabilité et pas de bilan. Vous risquez d’avoir la même déception qu’avec les 3000 milliards des stades.

S’il vous plaît, n’allez pas non plus chercher où serait passé tout cet argent. Car très vite on vous expliquera que l’argent est resté entre deux avions, ou qu’il se trouve sur des comptes privés des membres du sérail, ou encore dans les dédales des paradis fiscauxà Monaco. Au mieux, vous trouverez quelques traces de cet argent dans le financement des massacres des Camerounais par les Camerounais, dans les différents foyers de tension de misère dans le Septentrion et le NOSO et surtout dans le nouveau front favori du régime: la guerre contre sa diaspora.


Vous êtes libres de me suivre ou de ne pas me suivre. Oui ! Je l’avoue, face à la misère des Camerounais, j’ai trébuché et je suis tombé bien bas en déclarant cette contribution. Mais je dois aussi admettre que j’ai un peu plus de chance que les petits commerçants que le régime est déjà en train de molester en exigeant des contributions d’entrée de 1000 Franc CFA/commerçant/pulvérisation d’eau salle.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter