Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 21Article 591409

General News of Wednesday, 21 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Fonds Covid: Dion Ngute accusé dans un détournement de 14 milliards

Les lanceurs d'alertes sont depuis quelques jours aux aguets, afin de déceler les moindres failles dans le rapport de gestion des fonds Covid-19. Chaque jour, des accusations sont formulées. Certes, la plupart sont à prendre avec des pincettes et peuvent être des manipulations. Mais la récente sortie du SGPR qui arrache officiellement la gestion de la riposte contre la covid-19 des mains du Premier ministre Dion Nguté et du Minsanté Manaouda Malachie n'est pas anodine.

Selon Boris Bertolt, le lanceur d'alertes qui a déjà publié plusieurs alertes sur les détournements de fonds Covid, le Premier ministre est mouillé jusqu'aux os. Vrais ou pas, l'on n'est pas en mesure de le confirmer pour le moment. Mais nous partageons avec vous, les arguments du lanceur d'alertes.



'C’est l’un des aspects les plus controversés dans l’enquête sur la gestion des fonds COVID 19. Le rapport de la chambre des comptes met particulièrement en cause une société : MEDILINE MÉDICAL CAMEROON S.A. Ce rapport souligne que cette entreprise a fournit 89, 97% des tests de dépistage au gouvernement à hauteur de 24 milliards 500 millions fcfa.
Il est également précisé qu’une autre société MODA HOLDING HONG KONG, actionnaire de MEDILINE MÉDICAL CAMEROON « a appliqué des coûts de transport de 384 549 759 Fcfa non proportionnels aux quantités de tests livres portant le prix du test à l’unité à 17 500 fcfa, alors que le fabriquant SD BIOSENSOR proposait l’unité à 7084 Fcfa, soit une différence de plus de 10 000 Fcfa par unité et donc une perte sèche de 14 milliards fcfa, 1 400 000 tests ayant été achetés chez ce fournisseur ».
Ainsi d’après ce rapport d’étape de la chambre des comptes, l’acquisition des tests de la COVID 19 par le Cameroun a entraîné une perte de 14 milliards fcfa. Avec une surfacturation de 10 000 fcfa par test. Comment en est - on arrivé là?
Nous avons découvert que le premier ministre, Dion Ngute est également impliqué dans cette opération. En effet, c’est le PM Dion Nguté qui a ordonné la commande des 03 millions de tests de dépistage à la société MEDELINE MEDICAL CAMEROUN .
Comme vous pouvez le lire dans ces documents exclusifs, C’est à la suite d’une audience accordée le 27 mai 2020 à l’ambassadrice de Corée du Sud au Cameroun, Ryeol Rhyou,
que le processus d’acquisition des tests est officiellement lancé, lesquels kits de dépistage rapide du Covid-19 par antigènes sont alors rares sur le marché de sorte qu’il semble indispensable de passer par des canaux diplomatiques pour s’en procurer.
Le 11 juin 2020, comme l’indiquent les deux documents exclusifs que je publie ici, le PM, à travers son directeur de cabinet, Balungeni Ebune saisit les ministre des Finances, Louis Paul Motaze et de la Santé publique, Manaouda Malachie.
Dans la correspondance n0 00491/CF/ CAB/PM adressée au ministre de la Santé publique, il dit ceci : « Le chef du gouvernement vous autorise à mener les négociations avec le partenaire Coréen identifié, afin d’obtenir l’accord officiel du Gouvernement de la République de Corée, pour la production et l’exportation au Cameroun de trois millions (3.000.000) de tests de dépistage de la Covid-19 d’ici décembre 2020. Cette commande pourra être livrée au pays au fur et à mesure au profit exclusif du ministère de la Santé publique ». Il demande à ce que le ministre Malachie, également ancien secrétaire général du ministère du COMMERCE puisse veiller à l’application effectivement de la mercuriale des prix en vigueur au Cameroun. De quelle mercuriale parle premier ministre ?
C’est toujours le même PM Dion Ngute qui écrit le 11 juin 2020, par lettre n0 00490/CF/CAB/PM au ministre des Finances à propos de son audience avec l’ambassadrice de Corée du Sud. « Le chef du gouvernement vous demande de bien vouloir prendre toutes les mesures idoines nécessaires pour assurer le paiement effectif au profit du ministre de la Santé publique, maître d’ouvrage, de la première tranche de la livraison des cent mille (100.000) premiers kits de dépistage rapide livrés par le co-contractant MEDELINE MÉDICAL CAMEROUN SA.

Par ailleurs, il vous prescrit de tenir la main au suivi cohérent et efficace du règlement des prestations liées à l’importation de deux millions neuf cent mille (2.900.000) tests de dépistage de la Covid-19 restant d’ici fin décembre 2020. Cette commande sera livrée au Cameroun au fur et à mesure au profit exclusif du Ministère de la Santé publique, par MEDELINE MEDICAL CAMEROUN SA, dans le cadre d’un MARCHÉ SPÉCIAL RÉGULIÈREMENT CONTRACTÉ », précise la correspondance. À ce jour, seuls 1.900.000 tests ont été livrés au Cameroun, et c’est cette seule commande qui est l’objet des paiements par le gouvernement du Cameroun. 1 million de tests n’ont pas été livrés.
Qu’en est-il du prix de 17.500 Fcfa par Kits appliqué autour de cette transaction ? Celui-ci a été bel et bien homologué par le ministère du Commerce présidé par Luc Magloire Mbarga Atangana comme le montre également le document que je publie ici en exclusivité. Sur quelle base ? dans la mesure il a été facturé avec un surplus de 10000 fcfa par rapport au prix initial ? Le ministre du Commerce doit s’expliquer.'

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter