Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 09Article 587857

General News of Friday, 9 April 2021

Source: camer.be

Fonds Covid 19 : c'est la panique dans tous les sens dans le sérail

Sous hautes instructions du chef de l’Etat, le ministre secrétaire général à la présidence a instruit le ministre de la justice d’ouvrir une enquête judiciaire. Le sujet fait les choux gras de la presse.

C’est le quotidien Mutations, paraissant à Yaoundé qui plante le décor. Si l’on en croit une correspondance adressée le 06 avril dernier au ministre d’Etat, ministre de la Justice par le secrétaire général de la présidence de la République, la Chambre des comptes de la Cour suprême (Cccs) a d’ores-déjà transmis son rapport d’audit des fonds affectés à la lutte contre le coronavirus. Les auditeurs auraient découvert des malversations financières dans la gestion desdits fonds. En conséquence, le président de la République aurait instruit l’ouverture d’une enquête judiciaire contre les auteurs, les coauteurs et les complices desdites malversations.


Dans le ton qu’on lui connait, le journal Réalités plus s’adresse aux Détourneurs des fonds de lutte contre Covid, péremptoire «Soyez prêts pour Kondengui». Sur hautes instructions du Chef de l’Etat Paul Biya, le ministre d’Etat ministre de la Justice Laurent Esso ouvre une enquête Judiciaire dans les prochains jours. Tous ceux qui ont mal utilisé l’argent du Covid devront répondre de leur acte et seront punis...


La Voix du Centre voit une «Panique au sein du gouvernement». Avant même que le rapport de la commission de la Chambres des Comptes ne soit rendu public, de nombreuses fuites révèlent que tous les membres du gouvernement ou presque ont entretenu des rapports incestueux avec l’argent alloué à la riposte contre la crise sanitaire. D’aucuns s’amusent même à avancer les montants détournés par des chefs des différents départements ministériels.

Défis Actuels se penche sur l’action judiciaire pour dire que «Le TCS prêt à accueillir les premiers suspects». Le président de la République a instruit l’ouverture d’un ‘’audit des fonds affectés à la lutte contre le corona virus le 6 avril dernier.

Le quotidien Le Messager associe Justice et fonds Covid-19 pour conclure à «L’inévitable remaniement ministériel» Mis sous pression par le FMI qui demande les comptes, Paul Biya se trouve dos au mur, obligé de traquer dans son gouvernement les gestionnaires indélicats. Les non-dits de la lettre de Ngoh Ngoh au MinJustice.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter