Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 08Article 587290

xxxxxxxxxxx of Thursday, 8 April 2021

Source: Camerounweb.com

Fonds Covid-19/Manaouda se défend : ‘je suis enfant d’un pasteur’

A la question de Ntchuisseu Ngock, journaliste à la Crtv de savoir " lorsqu'on gère des centaines de milliards des FCFA du Covid-19, comment se réveille-t-on chaque matin, on a les mains propres et la mémoire tranquille, ou les mains sales ?

Malachie Manaouda répond :" les Covid-19 au moment où nous parlons n'a pas encore dépassé le seuil de 40 milliards FCFA en termes de dépenses, parce qu'il y a des impayés de l'ordre de 20 milliards FCFA...nous sommes peut-être à 50 milliards FCFA pas des centaines de milliards FCFA. Lorsqu'on gère des milliards FCFA, nous ne cessons pas d'être un camerounais ordinaire. Les milliards c'est pour l'État. Je suis l'enfant d'un pasteur... De toutes les manières, j'ai les mains propres et la conscience tranquille".


Le député Jean Michel Nintcheu ainsi que tous les détracteurs du ministre de la santé Manaouda Malachie ont vu juste. Les fonds Covid-19 destinés à lutter contre la propagation du Coronavirus au Cameroun ont été détournés (du moins en partie). Selon des sources proches de la présidence, le secrétaire général de la présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh a reçu le rapport de l’audit mené par le Conseil Supérieur de Contrôle de l’Etat (Consupe). Le document révèle de nombreuses anomalies et confirme plusieurs cas de détournement.


Le rapport aurait mis en colère le président de la République Paul Biya qui a demandé à ce que toutes les personnes impliquées dans les cas de détournement rendent compte. Pour l’heure CamerounWeb n’est pas en possession du rapport complet. Cependant la dernière note du Secrétaire général de la présidence Ferdinand Ngoh Ngoh au ministre de la justice cache mal l’ampleur du dégât et la tension au sommet de l’Etat.


En effet dans la correspondance, Paul Biya exige l’ouverture d’une enquête « contre les auteurs, coauteurs et complices des cas de malversations financières » en lien avec la gestion des fonds Covid-19.


Les médecins lâchent Manaouda Malachie



Le ministre de la santé Manaouda Malachie est désormais attaqué par ses propres collaborateurs. Les médecins accusent le ministre de leur priver de plusieurs mois de leurs émoluments. Les chefs d’établissements de santé qui qui ont utilisé leurs fonds pour la prise en charge des patients n’ont pas été remboursé. Le journal Essigan de ce jour fait le point sur la colère des médecins contre le ministre Manaouda.


Alors que le premier ministre a depuis une dizaine de jours réactivé les mesures de prévention contre le Coronavirus dont on dit la deuxième vague plus virulente que la première, les médecins de manière sourde disent leur mécontentement. Dans les formations sanitaires, de plus en plus, on renvoie les patients continuer le traitement à domicile. La raison ? La plupart des centres de prise en charge sont aujourd'hui dans l'incapacité d'assurer les traitements. L'annexe 2 de l'hôpital central de Yaoundé spécialisée dans la prose en charge des patients de coronavirus basée à l'ancien Orac fait partie des établissements à problème. Et pour cause, une partie de ce centre a été démantelée.


Des sources dignes de foi, il ne reste qu'une trentaine de lits pour la prise en charge des patients dont on fait allusion chaque jour. Le 15 mars dernier, le ministre de la santé publique Malachie Manaouda a adressé une correspondance à certains de ses collaborateurs récemment mis à la disposition di centre spécialisé de prise en charge des patients atteints de Covid-19, Hôpital central A

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter