Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 11Article 596548

xxxxxxxxxxx of Tuesday, 11 May 2021

Source: camerounweb.com

Fonds Covid-19 : Comment Fame Ndongo a dribblé les recteurs des universités d’Etat

Les 6 milliards destinés à la lutte contre le Covid-19 dans les universités d’Etat ne sont jamais parvenus auprès des recteurs.

Les fonds alloués à la lutte contre la pandémie du Coronavirus, n'ont pas été octroyés à toutes universités d'État.

Ndongo tente un coup de force manqué auprès des universités.


Jacques Fame a dribblé les recteurs des universités d’Etat. Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, l’Etat du Cameroun a doté l’enseignement supérieur d’une enveloppe de 6 milliards destinée à lutter contre la pandémie principalement dans les universités d’Etat. Sauf que, selon plusieurs sources, les fonds alloués à la lutte contre la pandémie du Coronavirus, n'ont pas été octroyés à toutes universités d'État, dont celle de Yaoundé 1 avec ses 72 mille étudiants et celle de Buea. Nos sources rapportent que l'université de Yaoundé 2 - Soa a fait part de son intention au ministre d'État de recevoir des fonds pour lutter contre la Covid-19, mais que jusqu'à présent, les fonds n'auraient pas encore été acheminés. Néanmoins, plusieurs sources laissent croire que les Universités de Ngaoundéré, et Bamenda avaient reçu des fonds, et que les Universités de Yaoundé 1 et de Buea ont attendu en vain.

Couardise ou complicité ?

Contactés par votre journal, la plupart des recteurs n’ont pas voulu répondre à la question de savoir si elles ont reçu leur quote-part sur les 6 milliards de francs CFA destinés à la lutte contre le Covid-19. « Ils ne veulent pas parler à haute voix, parce qu’ils ont peur des représailles de Jacques Fame Ndongo, mais tous grommèlent », indique une source qui a assisté à la dernière conférence des recteurs. "Aucun recteur ne veut s'exprimer sur cette affaire - là, on dirait une sorte de malaise parmi eux. Un qui a eu la politesse de nous répondre, nous a dit : allez rencontrer le ministre d'État lui-même. Je n'ai rien à vous dire", nous rapporte un de nos informateurs.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter