Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 06 01Article 599551

xxxxxxxxxxx of Tuesday, 1 June 2021

Source: Défis Actuels n°576

Fonction publique : vers le licenciement de 7622 agents publics

La mise en garde du ministre Joseph Le, lors d’un point de presse qu’il a donné le’26 mai dernier à Yaoundé.
Joseph Le n’en a pas fini avec les fonctionnaires absents de leurs postes respectifs. Au contraire, le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra) entend accélérer le processus de révocation et de licenciement des fonctionnaires et agents de l’État pour cause d’abandon de poste et autres indélicatesses (position administrative inconnue, détachements non signalés, etc.).

Après les 493 premiers licenciements et révocations actés et rendus publics le 21 mai dernier, 7622 autres employés de l’Etat sont à présent dans le viseur du ministre. Joseph Le a mis les concernés en garde lors d’un point de presse qu’il a donné jeudi dernier.

Le Minfopra a indiqué que «315 agents publics n’ont pas été recensés pour cause de décès, alors que malheureusement leurs familles ont continué à percevoir la solde. Au total, 7 622 agegts publics sont demeurés en position d’abandon de poste et n’ont pas cru devoir répondre à nos nombreuses mises en demeure. Iis sont ipso facto à radier des effectifs de notre administration, ces agents publics fautifs ou fictifs qui émargent impunément au budget de l’Etat».





Ils étaient 8 766 fonctionnaires et agents de l’Etat appelés à se présenter devant ledit Conseil. Mais selon le ministre Joseph Le, «nonobstant de nombreux communiqués et mises en demeure du ministre des Finances et celui de ia Fonction publique et de la Réforme administrative à /’adresse des mis en cause, seuls 601 personnels sur les 8766 concernés ont daigné déférer aux convocations du Conseil permanent de discipline de ia Fonction publique». Au terme de leurs auditions, 177 mis en cause ont été réhabilités aux travers des reprises en solde simple assortis d’avertissements, blâmes, abaissements d’échelons, etc.

Il convient de souligner que cette importante opération s’inscrit dans le cadre de la lutte contre l’absentéisme chronique des agents publics, qui elle-même rentre dans le cadre de l’Opération de Comptage Physique des Personnels de l’Etat (Coppe). Lancée au milieu de l’année 2018, cette dernière a déjà permis à l’Etat de débusquer 10.000 agents publics fictifs.

Ils ont été expurgés du fichier solde de l’Etat et depuis, le Trésor public réalise une économie budgétaire d’environ 30 milliards chaque année. Par ailleurs, cette opération, qui rentre dans le cadre de l’assainissement du fichier solde de l’État, apprend-on officiellement, a permis de recouvrer, en 2020, une enveloppe de 12 milliards de F CFA de salaires et pensions virés dans les comptes des personnes décédées.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter