Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 04Article 626806

Actualités of Thursday, 4 November 2021

Source: Le Messager

Fin du régime : 'le système prébende que Biya a laissé prospérer a pris le pouvoir'

Paul Biya entouré de ses hommes Paul Biya entouré de ses hommes

Appeler le président Paul Biya qui a 88 ans, et 92 en 2025... C'est quand même exprimer une extrême meconsidération pour le peuple camerounais. Le président Biya
mérite aussi d'une vie au repos. Mais le système prébende qu'il a laissé prospérer ne le lui permet pas.

De prime à bord il faut reconnaître à des militants d’un parti politique donné, le droit d’encourager un des leurs à se porter candidat à une élection présidentielle future, à condition qu’une telle candidature ne soit pas anticonstitutionnelle. En l’état, rien dans notre Constitution n’empêche le Président Biya à se représenter en 2025.

Pour le cas spécifique des militants du Rdpc de la Lékié, trois pistes peuvent à notre avis aider à comprendre leur démarche: la carte personnelle de certains militants, la volonté de détourner les camerounais des questions de gouvernance et la guerre de succession au sein du parti. Il peut s’agir là d’une démarche de quelques personnalités qui bénéficiant du régime en place, essaient d’instrumentaliser des masses pour se maintenir à la « mangeoire »

Nul doute qu’un remaniement ministériel est dans l’air depuis la proclamation de l’élection présidentielle de 2018 au Cameroun et que démontrer sa loyauté au président de la République, peut-être un atout. Ensuite, l’actualité nationale fait état de nombreux cas de mauvaise gouvernance (fonds de lutte contre la Covid 19, les chantiers de la Coupe d’Afrique des Nations 2022 et bien d’autres) et de dégradation du niveau de vie des populations.

Une actualité comme celle dont il est question peut être mise sur la place publique avec pour objectif de détourner l’attention des populations des difficultés auxquelles elles font face au quotidien pour s’offrir le minimum vital (santé, nutrition, éducation logement etc.). Enfin, il est probable au regard de l’âge actuel du Président de la République (88 ans aujourd’hui et 92 en 2025) et du nombre d’années passé au pouvoir (39 ans), que la guerre de succession entre plusieurs camps fasse des ravages en coulisse.»

Rejoignez notre newsletter!