Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 18Article 535501

General News of Tuesday, 18 August 2020

Source: lebledparle.com

Fin du régime Biya: David Eboutou révèle ses craintes

Dans une tribune publiée sur Facebook le mardi 18 août 2020, l’analyste politique et consultant médias pense qu’on doit sauver l’Etat des griffes d’une administrative compradore qui a décidé de le prendre en otage pour sauvegarder leur position. Il pense que la fin sera brutale.

L'actualité en cours faite de révélations à scandales ne devrait surprendre que ceux qui n'ont pas pris soin de comprendre le Cameroun ou, du moins, ce qu'il en est de ce pays, depuis au moins une vingtaine d'années.

Charles Ateba Eyene, un compatriote parti très tôt en avait conclu que : " Le Cameroun était une véritable mafia".

Pour comprendre l'assertion de ce dernier, il ne faut pas particulièrement avoir des prérequis en sciences politique ou quelques rudiments de sociologie pour en arriver à cette conclusion.

L'évidence est que ce pays a commencé à péricliter après qu'une génération d'individus, mieux, de " créatures " aux Pédigrées controversés et souvent aux curriculats studiorum inexistants en sont venus à se substituer à l'État en s'arrogeant les postures qui lui sont dévolues.

Au fond, et il faut le dire tout de go, ce qui se passe, se vit, s'entend et se voit n'a pour seul objectif que l'argent. L'élite aux affaires ne vit que pour cet objectif. Toutes les batailles futiles que les uns et les autres se livrent en ce moment telle dans une mafia sicilienne ne trouve son postulat que dans le contrôle et le partage du butin d'État dont certains en jouissent du fait des fonctions stratégiques qu'ils occupent au sein de l'appareil gouvernant.

Par cette conjoncture d'incertitudes, ceux qui en tirent le plus profit et, l'actualité le prouve, sont ces collaborateurs, proches ou lointains du Président de la République (et leurs entourages) dont le privilège de la proximité attire des abeilles en quête de miel.

Dans le souci de perpétuer leurs biens mal acquis et assurer des beaux jours jusqu'à leurs arrières petits-enfants, ils n'hésitent pas souvent à s'associer à la pègre. À coups de prête-nom et de tours de passe-passe, ils finissent par former des alliances objectives où se mêlent et s'entremêlent vices et vicissitudes tous azimuts.

Dans cette entreprise vorace et boulimique dont l'addiction pourrait relever de la psychopathie, leur appétence à l'enrichissement ne rencontre la lucidité de la réalité qu'au moment où le monstre fabriqué pour garantir leurs intérêts, décide de se retourner contre eux, ses propres manufacturiers.

La suite est connu...C'est en ce moment que le peuple découvre la face hideuse de ces hommes d'État qui au fond n'auront toujours été que des hommes de paille et de pacotille !

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter