Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 27Article 564338

General News of Sunday, 27 December 2020

Source: Actu Cameroun

Fin des accords coloniaux avec la France: voici la position de Serge Espoir Matomba

Premier Secrétaire du Peuple uni pour la rénovation sociale (Purs) et candidat malheureux à la présidentielle d’octobre 2018 au Cameroun, il soutient qu’avec la « fin » des accords coloniaux avec la France, le Cameroun est désormais acteur de son destin.

Plus de soixante ans après son indépendance, théorique, le Cameroun doit achever son émancipation et s’imposer comme acteur politique majeur, maître de son destin. Tout d’abord, face à l’ancienne puissance coloniale la France avec laquelle durant des décennies, les accords imposés lors de l’indépendance vont limiter notre souveraineté.

Des traités maintenus confidentiels, qui arrivent à échéance en ce mois de décembre 2020, ont été passés par la France avec dix des anciennes colonies françaises en Afrique. Ils restreignent notre souveraineté pour différentes dispositions, en particulier dans les domaines comme: le maintien d’une tutelle française sur l’utilisation des réserves financières des banques des anciens pays colonisés, notamment au travers de la gestion du franc CFA.

Un premier droit d’achat accordé sur les ressources naturelles ; une priorité aux intérêts et aux entreprises françaises dans les marchés publics; une soumission en matière de défense nationale et d’équipement militaire à la France; un droit d’ingérence armée sur le sol camerounais; l’enseignement académique de la langue française…

Je me réjouis et je suis fier en tant que Camerounais que ces différentes entraves à notre liberté se terminent donc ce 26 décembre 2020.


Le Cameroun disposera de plus de leviers pour gérer souverainement son économie, son développement et son rayonnement international. Pour autant, je souhaite que nous restions aussi vigilants sur le suivi des accords passés » d’égal à égal » avec des puissances comme la Chine.

Restons également attentifs aux manœuvres notamment conduites par les USA à l’ONU en faveur d’ » une intervention internationale humanitaire » face à la crise anglophone.

Un Cameroun plus libre mais ouvert à des partenaires qui respectent son statut d’Etat souverain. C’est davantage d’atouts pour réussir la nécessaire refondation de notre pays que porte le PURS afin d’offrir un meilleur avenir à tous les Camerounais.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter