Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 23Article 529732

General News of Thursday, 23 July 2020

Source: 237online.com

Fin de course pour une bande de vio*leurs et de voleurs à Souza


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Arrêtés ce mercredi 22 juillet 2020 dans cette localité urbaine de la région du Littoral, les suspects auraient commis une série de braquages au cours de laquelle ils auraient abusé se’xuellement d’une dame.

Une histoire a défrayé la chronique et créé beaucoup d’émotions et d’émois à Souza, il y’a environ trois semaines. Deux femmes avaient été agressées à leurs domiciles à une heure tardive de la nuit. L’une d’elles avait été se’xuellement abusée par ses bourreaux qui lui avaient estoquer de l’argent.

Ce mercredi, le proverbe qui dit « Mille jours pour le voleur mais un seul jour pour le propriétaire » aurait eu un écho favorable en faveur des victimes. Les présumés hors-la-loi sont désormais aux arrêts. Du moins quatre d’entre eux ont été interpellés par les éléments de la gendarmerie nationale. Trois d’entre eux seraient partis de Douala. Et à les en croire, le cerveau du gang serait le nommé Jean-Calvin, quatrième personne interpellée et époux de la femme abusée sexuellement. « J’étais à Douala.
J’ai mon petit qui me dit qu’il a dit qu’il veut qu’on vienne à Souza. Quand on est arrivés, il nous a parlé de quoi il était question. Il voulait qu’on fasse agresser une femme qui fait le commerce et qui a de l’argent. Le premier jour, on a échoué. Le lendemain, il nous a ramené. Et nous sommes donc repartis », raconte un des suspects.

Jean-Calvin, le principal accusé dans cette affaire nie tout en bloc : « Mon épouse a été cambriolée un soir. Ils disent que c’est moi qui les a fait venir à Souza pour braquer ma femme, alors que je ne les reconnais même pas. On ne s’est jamais vus », affirme le mari de la femme vio’lée.

Notons qu’au moment de leurs interpellations, les présumés bandits avaient en leur possession divers types d’armes à feu et plusieurs cartouches de munitions.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter