Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 12 07Article 631879

Actualités of Tuesday, 7 December 2021

Source: www.camerounweb.com

Fecafoot : pourquoi Etoudi a abandonné Seidou Njoya

Pourquoi Etoudi a abandonné Seidou Njoya Pourquoi Etoudi a abandonné Seidou Njoya

• Seidou Njoya a été auditionné par la justice lundi

• La candidature de Seidou Njoya est en danger

• Etoudi se retrouve dans une situation inconfortable


La nouvelle est tombée comme une bombe. La Chambre de Conciliation et d'arbitrage du comité national olympique et sportif du Cameroun a suspendu la décision de la commission des recours de la Fecafoot qui validait la candidature de Seidou Njoya malgré les nombreux griefs portés contre lui. Sur le plan purement juridique, la descente aux enfers de l’actuel président par intérim de la Fecafoot s’explique en partie par son refus de se présenter à l’audience. Selon plusieurs spécialistes des procédures judiciaires, la non-comparution d’une partie au procès réduit considérablement les chances de cette dernière. La décision de la Chambre de Conciliation et d’arbitrage a donc été prise par défaut en l’absence de Seidou Njoya et son conseil. Pour l’heure, l’intéressé n’a pas donné les motifs de son absence à une audience aussi déterminante pour sa candidature au poste de président de la Fecafoot.


Volteface de Yaoundé


Selon des sources proches de la présidence de la République, les déboires de Seidou Njoya s’expliquent par le retournement de veste d’Etoudi qui ne souhaite plus apporter son soutien au président sortant. La présidence de la République se serait retrouvée dans une mauvaise posture avec les révélations de corruption, preuves à l’appui faites par Samuel Eto’o qui impliquaient fortement le président par intérim de la Fecafoot. Ses relations avec le fils du président de la République Franck Biya n’ont pas suffit pour le tirer d’affaire.

« Cette première convocation au parquet, n'est là que pour te signifier que, le sommet de l'État et la justice sont bien renseignés sur tes manoeuvres de corruption et de détournements depuis ton arrivée à la tête de la Fecafoot. On ne peut reconduire à cette institution un bandit à col blanc. Qui vole un oeuf, volera un boeuf. Ceux qui, actuellement te poussent à la faute, ne seront pas avec toi quand tu seras en train de lire l'heure coréen. Ils te lâcheront », explique l’activiste Patrick Mballa, bien introduit dans le sérail.

Retour sur les révélations de Samuel Eto’o

L’ancien capitaine des Lions Indomptable du Cameroun, candidat à la présidence de la Fecafoot a saisi la commission d’éthique de la FECAFOOT et la FIFA pour dénoncer les actes de corruption de l’actuel président par intérim de l’organisation faîtière du football camerounais.

Samuel Eto’o affirme document à l’appui que Seidou Njoya a signé avec le responsable du club Les Astres FC de Douala, un accord secret qui permet à ce dernier de réintégrer le championnat professionnel Elite One, la saison 2020/2021 peu importe son classement sportif.

Le président par intérim de la Fecafoot a proposé ce deal au club alors que la chambre de conciliation et d'arbitrage du comité national olympique et sportif du Cameroun lui ordonnait de rétablir le club Les Astres de Douala dans ses droits avec effet immédiat.

La Fecafoot a approché le club Les astes FC de Douala pour lui expliquer ses difficultés à s'exécuter pour la saison 2019/2020 pour diverses raison et contraintes...C'est ainsi que qu’elle propose un règlement à l'amiable du conflit avec des conditions qui frôlent la corruption. En effet selon le document consulté par la rédaction de CamerounWeb, la Fecafoot s'engage à réintégrer sans conditions, « Les ASTRES FC de Douala en championnat professionnel Elite One, dès la saison sportive prochaine (2020-2021) quel que soit son classement sportif à l'issue de la saison 2019/2020 ».

Elle entend également éverser au club Les Astres FC de Douala « une indemnité fincière compensatrice au titre de frais de procédure engagés et de réparation du préjudice, subit la somme de 89 000 000 F CFA... ».

Pour Samuel Eto’o, son concurrent Njova n’a plus sa place dans football compte tenu de sa probité morale. Il demande sa suspension pure et simple. « Je sollicite la suspension avec effet immédiat des sieurs Seidou Mbombo Nchouwe Nyoya et Aboubakar Alim Konat de toute activité liée au football afin de protéger notre institution de ces individus qui polluent l'environnement footballistique camerounais depuis plus d'une dizaine d'années. », écrit-il à la commission d’éthique de la Fecafoot.
La requête de Samuel Eto’o a finalement été rejetée.

Rejoignez notre newsletter!