Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 03 09Article 578377

Actualités of Tuesday, 9 March 2021

Source: 237online.com

Fausses promesses de mariage: Calvin Owono veut envoyer une jeune PLEG au suicide

Calvin Owona, professeur titulaire de physique Calvin Owona, professeur titulaire de physique

Une jeune professeure de Géographie sortie de l’Ecole normale supérieure ( ENS) de Yaoundé en 2016, se trouve dans une extrême détresse.

Sandrine Kombang Ampang est en service au lycée de Soa ( département de la Mefou et Afamba dans la région du Centre Cameroun). C’est une de ses proches qui, a décidé de dénoncer le vice-recteur de l’université de Yaoundé 1, eu égard selon elle, à la torture morale de sa sœur.

Selon une proche et confidente de l’enseignante de Géographie, Sandrine souffre cruellement en son âme, et se trouve complètement désorientée, par les fausses promesses de mariage itératives que lui fait depuis de longues années, le Prof. Luc Calvin Owono Owono. Avec la naissance d’une jolie fille, Sandrine, nous apprend-on, avait espéré la concrétion de la promesse des noces avec l’actuel vice-recteur de l’université de Yaoundé 1.

Que non ! » Monsieur Owono Owono a continué à snober ma sœur, en lui faisant d’éternelles promesses de mariage, et la rassurant de passer voir la famille pour les formalités de la dot et du mariage », nous confie notre source. Pour la jeune dame qui a requis l’anonymat, le Prof. Luc Calvin Owono Owono, l’actuel vice-recteur de l’université de Yaoundé 1, en charge des Enseignements, de la Professionnalisation et du Développement des TIC, n’est pas un homme sérieux. » Je me rends compte qu’il s’agit d’un truand qui est juste subjugué par la beauté singulière de ma sœur, et qui ne veut pas la lâcher pour cela. Il n’a pas un projet de vie définitif avec elle », hurle-t- elle à étouffer de colère. Selon notre confidente qui visiblement n’en peut plus de voir sa jeune sœur professeure de Géographie gémir de désespoir depuis de longues années, le Prof. Luc Calvin Owono Owono du temps où il était directeur de l’ENS de Yaoundé, avait acquis une parcelle de terrain pour sa petite amie, à proximité de l’ENS, et entrepris la construction d’une maison. Le chantier fut stoppé suite à la perte du poste, par ce professeur titulaire de Physique.


C’est alors que commença le désespoir de Sandrine Kombang Ampang qui malgré tout, sortit professeure de Géographie en 2016, 54 ème Promotion de l’Ecole normale supérieure de Yaoundé. Avec les travaux de sa maison en arrêt, et la promesse fallacieuse de mariage que lui a toujours faite le Prof. Luc Calvin Owono Owono, la jeune femme est au bord de la dépression ; et pour la calmer, l’actuel vice-recteur de l’université de Yaoundé 1 qui passe alors secrétaire général de la même université, lui promet qu’il deviendrait recteur ou ministre, et que les travaux de sa maison reprendraient, et conduits à terme. Mais les années passent. La jeune professeure de Géographie qui veut alourdir son background académique, prend une inscription en Master 1 ( 2017 – 2018 ), à la Faculté des Sciences de l’éducation de l’université de Yaoundé 1, Département de Didactique des Disciplines ; malheureusement, elle n’obtient pas la moyenne requise pour accéder en Master 2.

Fin de parcours. Il faut se concentrer sur son poste d’enseignante de Géographie du lycée de Soa. Sandrine Kombang Ampang, nous apprend le membre de sa famille qui a décidé de dénoncer ce qu’elle appelle la roublardise et l’abus de confiance du Prof. Luc Calvin Owono Owono à l’endroit de la jeune professeure des lycées, invite l’ancien patron de l’ENS de Yaoundé, à clarifier définitivement la situation avec Sandrine qui plus que jamais, a tout son coeur sur le mariage que lui a toujours fermement promis l’actuel vice-recteur de l’université de Yaoundé 1, depuis de nombreuses années.

« Le fiancé ( Luc Calvin Owono Owono, Ndlr) de Sandrine , nous a déjà promis à plusieurs reprises, de passer à Abong Mbang ( département du Haut – Nyong, région de l’Est dont est originaire Sandrine Kombang Ampany, Ndlr ) voir la famille pour s’enquérir des exigences de la dot à verser pour notre sœur, mais c’est toujours des rendez-vous manqués, et nous nous rendons compte que c’est un abus de confiance. Ça fait beaucoup d’années qu’il perd le temps à Sandrine, et ils ont même déjà une enfant. Ma nièce est déjà désespérée, et vit dans le stress permanent », renchérit une tante de Sandrine.

Entre temps, la jeune professeure honore ses enseignements de Géographie au lycée de Soa, et habite toujours un immeuble du quartier Ngoa- Ekelle à Yaoundé où chaque soir, le Prof. Luc Calvin Owono Owono, gare sa voiture de service sur le trottoir.

Recroquevillée dans son appartement avec Owono Owono Yvana sa petite fille, fruit de leur relation, Sandrine Kombang Ampang ne sait plus à quel saint se vouer, elle qui, est déjà lasse d’attendre le mariage que lui promet depuis de longues années l’actuel vice-recteur de l’université de Yaoundé 1, se réaliser, avec les mille et une assurances faites à sa famille, de formaliser la relation. Le Prof. Luc Calvin Owono Owono est-il un vulgaire roublard, ou alors tout simplement un homme de bonne foi, mais limité dans ses capacités à tenir sa promesse ?

De toute façon, les nerfs de Sandrine ne tiennent plus qu’à un fil, et elle veut voir la promesse de mariage se réaliser, même si en aparté, elle fait preuve de gratitude, et reconnait que son perpétuel fiancé, avait permis à plusieurs de ses frères et sœurs, de passer le concours de l’ENS de l’université de Yaoundé 1 dans diverses filières, du temps où il en fut directeur. Toutefois, Sandrine attend du Prof. Luc Calvin Owono Owono, qu’il honore sa parole, et réalise la promesse de mariage tant avancée depuis de longues années, pour que leur adorable fille vive le bonheur d’un foyer formel et complet.

Rejoignez notre newsletter!