Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 17Article 563084

General News of Thursday, 17 December 2020

Source: afrikinfo.net

Fake news: comment le très sérieux journal Mutations s'est fait avoir

L’information selon laquelle le directeur régional Europe de l’OMS, aurait félicité le Cameroun pour la bonne gestion de la crise sanitaire actuelle et appelle les autre pays à prendre exemple est fausse.

Les auteurs de cette fausse information semble avoir emporté dans leur soupe, l’un des quotidiens privés nationaux les plus crédibles. Mutations de Georges Alain Boyomo est lui aussi tombé dans la soupe du fake. En effet, dans sa une de l’édition numéro 5246, du 15 décembre 2020, le journal à capitaux privés de la rue de l’aéroport, titre, « Covid-19 Le trophée Camerounais ». Une information qui si elle était vrai, aura donné du crédit au gouvernement de Paul Biya.

Hélas, à peine l’information parvenue aux oreilles du Docteur Hans Henry, directeur Europe de l’OMS, le rêve de prendre le dessus sur les pays occidentaux en matière de bonne gestion de la crise sanitaire a vite fait de s’éteindre. Le Docteur Hans Henry a fait tombé le masque.
A titre de rappel, Mutations est un quotidien camerounais édité par le groupe South Media Corporation. Il s’agit d’un quotidien rédigé et publié en langue française. Ainsi il paraît tous les jours excepté le Weekend. Fondé le 01er juillet 1996, sa structure hiérarchique présente comme directeur de publication Georges Alain Boyomo en remplacement de Xavier Messe. Le journal apparait comme l’un des tabloïds les plus crédibles au Cameroun.

Cette fausse note est ainsi une preuve que nul n’est parfait. De plus en plus la cybercriminalité prend de l’ampleur, avec à l’appui, la manipulation de l’opinion publique aux moyens de falsification de documents administratifs.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter