Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 23Article 507538

General News of Thursday, 23 April 2020

Source: Actu Cameroun

Fête de l'unité nationale: Cabral Libii vent debout contre l'annulation

Le député du Parti camerounais pour la réconciliation nationale Cabral Libii pense qu’il faut garder une célébration minimale.

Le désormais honorable Cabral Libii n’est pas tout à fait d’accord avec la décision qu’a prise le Président de la République Paul Biya, par rapport à la fête du 20 mai.

Le député du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn) pense qu’il ne fallait pas une annulation totale même en ce temps de crise sanitaire. Pourtant dans le communiqué du Chef de l’Etat, il est bien précisé que ladite décision est prise en raison du besoin de respecter les mesures édictées par le gouvernement, pour limiter la propagation du coronavirus.

'Le ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République porte à la connaissance de l’opinion, qu’en raison de la pandémie du Coronavirus et de la nécessité du respect des mesures de distanciation sociale prescrites par le Gouvernement de la république, le Président de la République, son Excellence Paul Biya, a décidé de l’annulation des célébrations publiques des éditions 2020 de la Fête du Travail et de la Fête Nationale', peut-on lire dans le communiqué.

Le député Cabral affirme qu’il fallait laisser la possibilité à l’armée d’avoir une célébration minimale. Cette position du député du Pcrn est accueilli de manière mitigée. Certains internautes pensent que Cabral est à côté de la plaque et que la décision du Président d’annuler la célébration était la bonne. 'Personne ne vous empêche de défiler. Ce jour là aller a l’endroit et marcher en saluant la tribune et autres et en imaginant tout dans votre tête. En pleine pandémie on ne va pas saluer le fait de protéger les citoyens du danger qui courre', a écrit une internaute au tweet.

Il y en a également qui partage le même point de vue du député, ancien candidat à l’élection présidentielle. 'Entièrement d’accord ! L’état de guerre sanitaire ne saurait nous empêcher de célébrer notre unité. Un défilé militaire d’une heure maximum, dans le respect de la distensiation et le port du masque, aurait été bon pour booster le moral des uns et des autres', a écrit un autre.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter