Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 30Article 545287

Actualités Régionales of Wednesday, 30 September 2020

Source: Cameroon Info

Extrême-Nord: des dons d’une valeur de 30 millions distribués aux victimes de Boko Haram

Les dons ont été remis les 25 et 26 septembre 2020 par les membres du forum «Mayo-Tsanaga Community».
Du sourire pour les victimes de la secte terroriste Boko Haram dans le département du Mayo-Tsanaga, région de l’Extrême-Nord. Elles ont en effet reçu, les 25 et 26 septembre 2020, des dons de près de 30 millions de FCFA collectés dans le cadre de l’«Opération Solidarité envers les victimes de Boko Haram dans le Mayo-Tsanaga».

«L’étape du vendredi 25 septembre concerne 44 villages dans l’arrondissement de Mayo-Moskota où les populations ont reçu 420 sacs de céréales et 70 sacs pour 5 villages dans l’arrondissement de Koza. Pour celle du 26 septembre à Tourou dans l’arrondissement de Mokolo, 16 villages sont concernés soit 206 sacs de céréales reçus. Tandis que les membres du comité de vigilance ont reçu 700 sifflets, 700 torches rechargeables, 700 torches frontales, 314 sacs de riz, 33 sacs de thé, 65 sacs de sucre, 65 boites à pharmacie, 700 paires de chaussures et 700 pardessus», apprend-on dans les colonnes du quotidien Le Messager édition du 29 septembre 2020.

Selon les explications de Joseph Vandi, le président du comité local de l’opération Solidarité, c’est une initiative des élites de ce département «mais aussi et surtout des partenaires de bonne volonté à travers notre territoire qui ont manifesté leur sympathie face aux atrocités et à la violence inouïe, abjecte et injustifiable des acteurs et entrepreneurs de guerre dans notre département».

Un geste apprécié à sa juste valeur par les bénéficiaires. «Au nom de tous les membres du comité de vigilance nous remercions infiniment le ministre Manaouda Malachie, les élites du Mayo-Tsanaga et tous ceux qui nous soutiennent dans ces moments difficiles que nous traversons. Car aujourd’hui, ce don et ce matériel reçus vont nous permettre de joindre les deux bouts mais aussi de veiller à la sécurité face à l’ennemi qui profite de cette période de saison de pluies pour nous attaquer», a confié Viziga Emmanuel, président du comité de vigilance de Tourou, dans les colonnes du journal.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter