Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 14Article 541384

General News of Monday, 14 September 2020

Source: camer

Extrême-Nord : Boko Haram abat un chef de village et ses femmes

Samedi soir, une nouvelle attaque d'un groupe terroriste a tué cinq habitants du village de Zeleved, une localité frontalière avec le Nigeria. Le secteur est régulièrement endeuillé par des opérations du mouvement Boko Haram dirigé par Aboubakar Shekau ou d'une branche dissidente, affiliée au groupe Etat islamique. Selon les autorités locales, les opérations terroristes s'adaptent régulièrement aux mesures de sécurité mises en place par les autorités.

Le mode opératoire des commandos jihadistes a changé. Cette fois, le village de Zeleved a d'abord fait l'objet de tirs de diversion d'un groupe armé caché face au camp militaire, selon les autorités locales. Deux femmes équipées de ceintures explosives avaient préalablement été infiltrées dans le village. Leur mission était de se mêler aux civils fuyant l'accrochage et de se faire exploser au milieu de la foule.



Samedi soir, l'une d'elle a ainsi tué cinq personnes, dont un chef de village et son épouse. L'autre a été blessée et n'est pas parvenue à faire exploser sa charge. Capturée, elle est actuellement en détention.

Selon une source locale indépendante, ce secteur fait régulièrement l'objet d'attaques du groupe d'Aboubakar Shekau, replié de l'autre côté de la frontière, côté nigérian. Des assassinats isolés, des jets de grenade, des attaques de postes militaires ou des actes de banditisme meurtriers... L'intention, dit cette source, est non seulement le pillage de vivres et d'équipements, mais aussi la volonté de frapper les esprits.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter