Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 30Article 559151

Crime & Punishment of Monday, 30 November 2020

Source: Cameroon Info

Extrême-Nord: 03 personnes tuées dans une nouvelle attaque de Boko Haram à Gabas

Les populations de cette localité ont été surprises par les combattants de Boko Haram. Une personne a également été enlevée.

Trois morts et une personne enlevée, c’est le bilan d’une nouvelle incursion des combattants de Boko Haram dans la nuit du 24 novembre au 25 novembre 2020 à Gabas, une localité située dans l’arrondissement de Koza, dans le département du Mayo-Tsanaga, région de l’Extrême-Nord.

Au cours de cette attaque, «de nombreuses concessions ont été passées au peigne fin par les assaillants. Une opération qui a coûté la vie à trois personnes dont Goïgoï Welvé, Kamadi Chedédé et Adji Abdoulaye», renseigne le journal L’Œil du Sahel dans son édition du 27 novembre 2020.

Les circonstances de leur mort sont particulièrement atroces. Selon le récit de Boukar Goïgoï, fils de Goïgoï Welvé, «ils ont surpris mon père dans sa chambre. Il était couché dans son lit, probablement endormi. C’était un homme d’un certain âge et qui ne pouvait se réfugier dans la réserve de Mozogo comme le reste de la population. Malgré qu’il soit vieux et inoffensif, les assaillants ne lui ont pas laissé la vie sauve. Ils lui ont tiré dessus et lui ont ôté la vie», déclare-t-il dans les colonnes du journal.

«Ils sont arrivés aux alentours de 19 heures et ont cherché le village. Ils savaient qu’à cette heure, nous n’avions pas encore quitté le village pour la réserve. Ils ont été trahis par les bruits de leurs pas, et c’est comme ça que tout le village a pris fuite dans une confusion totale. C’est comme cela que certains d’entre nous se sont retrouvés face à eux, et ils les ont abattus. C’est le cas d’Adjia Abdoulaye, un jeune d’une trentaine d’années. Kamadi Chedédé quant à lui a ôté la chemise par laquelle ils le tenaient pour s’échapper. Ils lui ont tiré dans le dos», relate Yagaï Jean Baptiste, membre du comité de vigilance de la localité de Gabas.

Des sources locales affirment qu’une personne a également été prise en otage.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter