Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 13Article 541219

General News of Sunday, 13 September 2020

Source: www.camerounweb.com

Exclusif : un ministre de Biya confirme la fraude électorale au sommet de l’Etat

Résolument engagé à en finir avec le régime de Paul Biya, le MRC n’exclut aucune initiative qui pourrait fragiliser le président de la République et ses lieutenants. Bibou Nissack, le porte-parole de Maurice Kamto a publié dimanche 13 septembre 2020 des extraits des témoignages de Marafa Hamidou Yaya. Ce dernier raconte comment il a tenu tête à Paul Biya et empêcher la falsification des élections législatives.


Pour Bibou Nissack, il n ' y a aucun doute, Paul Biya est le véritable cerveau des fraudes électorales au Cameroun.
« La promotion des fraudes électorales et la corruption généralisée des mœurs publiques dans la gestion de l'État au Cameroun ont toujours eu un seul et même promoteur direct : Paul BIYA.


Les preuves foisonnent de partout, il suffit d'ouvrir les yeux: Il est "l'omniproblème", c'est-à-dire l'unique vraie source fondamentale et le seul confluent de tous les problèmes du Cameroun. La solution camerounaise c'est son départ ! », a déclaré le cadre du MRC.


CamerounWeb vous propose un extrait de l’ouvrage


Une trentaine de minutes plus tard, je reçois un appel du président de la République. Il me félicite du déroulement du scrutin et du calme régnant sur l'ensemble du territoire national. Il m'interroge ensuite sur les résultats de la circonscription électorale du Wouri-Centre. Ma conversation avec le gouverneur de la province du Littoral lui a manifestement été rapportée. Je lui réponds que sur la base des chiffres dont je dispose, 2sièges vont au RDPC et un au MP. Le président de la République réplique que Jean Javques Ekindi mettra à profit la tribune de l'Assemblée Nationale pour dénigrer voire insulter les dirigeants de l'Etat. Je lui réponds que dans ce cas nous refuterons pas à pas les accusations du député Ekindi.

J'ajoute que toute manipulation des résultats pourrait entrainer des émeutes dans la ville de Douala. Le président de la République raccroche sans commentaire, mais je sais qu'il faut agir pour empêcher définitivement toute falsification.


Je descends sans tarder dans la salle de conférence du ministère où la télévision nationale a installé un studio pour la soirée élecotrale. Intervenant en direct, j'annonceles résultats et les tendences dont je disposais et en particulier l'élection de Jean Jacques Ekindi dans la circonscription de Wouri-Centre. Cette annonce a tué dans l'oeuf une manoeuvre indigne, qui plus est porteuse d'un risque de graves violences.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter