Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 01Article 545617

General News of Thursday, 1 October 2020

Source: www.camerounweb.com

Exclusif : des proches de Biya accusés de menacer un député suisse (JEUNE AFRIQUE)

C’est un secret de polichinelle, Paul Biya n’a plus mis pied en Suisse depuis les incidents dans lesquels ses gardes ont été impliqués en juillet 2019. Le président camerounais pourrait ne plus jamais mettre les pieds à Genève et à l’hôtel Intercontinental qu’il affectionne tant. Des proches du président Paul Biya auraient selon Jeune Afrique menacé le député Sylvain Thévoz qui a lancé la pétition pour déclarer Paul Biya persona non grata en Suisse.


« La pétition 2084 a été évoquée au cours de deux séances de la commission des pétitions, le 9 mars 2020 et le 8 juin 2020. Selon Léna Strasser, la députée rapporteure de cette commission, Sylvain Thévoz, a déclaré avoir été « choqué » de constater l’impact international de cette affaire et avoir été « menacé » par des soutiens du président camerounais pour avoir pris parti. Le parlementaire a aussi affirmé avoir recueilli les témoignages de Camerounais de la diaspora qui auraient été menacés à leur domicile », révèle Jeune Afrique.


Paul Biya pourrait bientôt se voir définitivement interdit, ses nombreux « séjours privés » en Suisse. Le conseil du Canton de Genève va examiner le 1er octobre prochain la pétition lancée par le député suisse Sylvain Thevoz pour déclarer Biya personna non grata. Le "Rapport de la commission des pétitions chargée d’étudier la pétition pour que Genève déclare Paul Biya persona non grata" sera présenté par madame Lena Strasser.


Pour rappel, la pétition en question qui a reçu plus de 3000 signatures en moins de 72 heures a été lancée en juillet 2019, suite aux violences exercées par la garde de Paul Biya sur le journaliste suisse Adrien Krause. Le président camerounais ne s’est plus rendu dans ce pays depuis cet incident. La Suisse est pourtant la destination favorite de Paul Biya. Il y passe plusieurs mois chaque année. La première dame Chantal Biya serait depuis quelques semaines à l’hôtel Intercontinental à Genève. Les éléments de la brigade anti-sardinard (BAS) compte la déloger des lieux le 03 octobre prochain.


Sandy Boston, de la BAS annonce l’attaque planifiée de la première dame Chantal Biya et sa suite en Suisse. L’opération aura lieu le 03 octobre après une géante manifestation à la place des Nations à Genève. Shandy Boston annonce également qu’une série de plaintes seront déposées contre l’Etat du Cameroun au siège des Nations Unies.


« Les Amazones seront à Genève les 2 et 3 octobre. Nous allons déposer une plainte contre l'Etat du Cameroun à Genève aux Nations Unies. Ensuite nous allons tenir une conférence à laquelle les autorités genevoises vont participer. Nous allons leur montrer pourquoi nous sommes là. Le 03 Octobre il y aura une giga manifestation à la place des Nations pour réclamer la fin de la guerre au Noso, la réforme du système électoral et le départ de M. Biya. Madame Chantal Biya et sa famille qui s'y trouvent vont surement prendre la fuite mais c'est surement en prenant la fuite que nous allons être informés de leurs mouvements. Chantal Biya et sa suite sont à l'Intercontinental. Nous allons tous y aller le 03 octobre pour les déloger. Elle n'a pas le droit d'aller soigner son cancer en Europe pendant que les gens meurent dans les hôpitaux au Cameroun. Elle n'a pas le droit d'aller soigner son petit-fils qui est malade en Europe pendant que sa fondation Chantal Biya n'a même pas un seul comprimé. Nous allons tous à Genève la déloger », a révélé Sandy Boston.

«Messanga Nyamding, on va danser le Bikuti sur ton ventre »

La brigade anti-sardinard et les amazones promettent des lendemains difficiles au professeur en France. Les combattants dont déclaré ce jeudi 17 septembre 2020 que le cadre du RDPC serait porteur d’une valise de billets de banque destinée à corrompre la BAS et affaiblir la résistance à quelques jours de la révolution au Cameroun.


« Nous avons décidé de traquer Messanga Nyamding dans Paris et nous allons le retrouver. Paris c'est notre territoire. Paris appartient à la brigade Anti-sardinard. Vous allez sortir couvert sinon on va vous arrêter. On va danser le Bikuti sur ton ventre », a déclaré Sandy Boston dans une Live video.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter