Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 03Article 517906

General News of Wednesday, 3 June 2020

Source: www.camerounweb.com

Exclusif: Samuel Wazizi était 'décédé depuis des mois'


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

L'assassinat du journaliste Samuel Wazizi est l'illustration parfaite de la cruauté de certains esprits maléfiques qui infestent les rangs de nos forces de défense et de sécurité du Cameroun. Car les dernières informations que viennent de révéler le lanceur d'alertes Boris Bertolt, sont tout simplement horribles.

'Le gouvernement camerounais prépare déjà sa défense suite à la mort du journaliste Samuel Wazizi. Wazizi avait été arrêté en août 2019 par la police. Il était suspecté de “complicité et intelligence avec les terroristes “. Une accusation devenue passe partout pour justifier l’arrestation des journalistes anglophones. Rappellons à cet effet qu’un autre journaliste anglophone basé à Douala est également en détention depuis près de deux semaines. Sa famille sans nouvelles de lui depuis lors.

Après son arrestation, Samuel Wazizi a dans un premier temps et torturé et a nié toutes les accusations qui pesaient sur affirmant n’avoir aucun contact avec les sécessionnistes anglophones.

Le même mois d’août 2019 il sera convoyé à Yaoundé par le colonel Eyinga puis placé en détention à la sécurité militaire ( SEMIL) où il sera de nouveau torturé pendant plusieurs mois avant de rendre l’âme de suite des sévisses qu’il a subi.

Du côté de la SEMIL l’on tente de rejeter la faute du côté de Buea en affirmant que Samuel WAZIZI était mourant lorsqu’il a été transféré à Yaoundé.

Une chose apparaît de plus en plus: Samuel Wazizi est décédé depuis plusieurs mois mais l’information avait été gardée secrète. Affaire à suivre', écrit Boris Bertolt sur sa page Facebook.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter