Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 26Article 551665

General News of Monday, 26 October 2020

Source: agencecamerounpresse.com/

Exécution des enfants à Kumba : Féconde Noah du PCRN s'adresse aux sécessionnistes

Inscrite dans la même logique que le leader du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale politique dont elle est Porte Parole, la jeune dame, après les incidents cruels de ce jour a choisi d’interpeller deux catégories d’acteurs.



D’abord aux séparatistes

« Déposez les armes !

Cessez de tuer, d'abuser de décimer les populations anglophones.

Vous disiez vouloir défendre les intérêts du peuple anglophone, vous en êtes devenus les cruels bourreaux. Finalement quel était le but de votre combat ? Il s'agissait bien des enfants anglophones non ? Quand vous empêcher l'éducation, et que vous exterminez ces citoyens quel est le sens de votre combat bref pour qui luttez-vous ? Pourquoi au fait » ?

Ensuite aux hommes politiques et autres leaders d’opinion

« Arrêtez de faire la langue de bois ou la récupération politique de la crise anglophone.

Ces discours du style « Non à la crise anglophone, l'armée tue les populations anglophones… » sont largement dépassés, quand au nom d'un combat l'on peut entrer dans une école et tuer de sang froid 5 enfants innocents dont le crime est d'être allés s'instruire.

Nous avons tous assez parlé de la responsabilité globale du gouvernement dans cette crise, la pression est maintenue aussi bien au niveau local qu'à l'international.

A présent, parlez aux séparatistes, condamnez en chœur leurs horreurs! Mettez-les face à leurs crimes! Convoquez leurs responsabilités devant Dieu, devant l'histoire et devant l'humanité.

Demandez-leur de déposer les armes.

Lorsque l'un d'entre eux décapite, écartèle, assassine y compris des enfants, ce n'est pas un membre du gouvernement qui tient la machette ou la gâchette... ».



Aurons t –ils le courage de défendre cette autre horreur ?

Face à cette horreur, cette douleur, cette souffrance dans lesquelles sont plongées depuis quelques heures, ces Pères et Mères qui ont simplement envoyé leurs enfants s’instruire..

Qui pourra se lever et pointer un doigt accusateur contre le Gouvernement Camerounais ?

Mais au fait, où sont donc les grands spécialistes de Défense des Droits de l’Homme, qui n’ont pas manqué, au cours des dernières années, de venir « blablaterez » sur les différents fondements qui, d’après eux sont piétinés par l’Etat du Cameroun ?

Où sont – ils, pour défendre les Droits de ces Enfants violement assassinés ce Samedi ?

Auront – ils l’outrecuidance, de développer ces supposés principes lorsque viendra le moment pour ces criminels de répondre de leurs crimes ?

Les Camerounais veulent voir, après ces meurtres, l’importance des drones et autres images satellitaires qui vont permettre d’interpeller, dans les plus brefs délais, les assassins de ces êtres innocents dont le seul crime est d’avoir aspiré à acquérir des connaissances.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter