Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 12Article 588340

General News of Monday, 12 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Eurobond de 450 milliards CFA : Kamto tire sur le régime

Le président du MRC n'est pas d'accord avec le dernier Eurobond lancé par l'Etat camerounais sur le marché financier international. Dans un communiqué qu'il a publié hier dimanche, il demande que le régime évite aux générations futurs 'le cycle infernal de la dette si des mesures adéquates ne sont pas prises dès à présent pour assainir la gestion de la fortune publique'.

COMMUNIQUE

Le Cameroun vient de lancer, en 2021, un appel de fonds de 450 milliards F CFA sur le marché des Eurobonds en vue de refinancer l’emprunt de 375 milliards F CFA obtenu sur le même marché en 2015. Ceci constitue un signal fort de la détresse économique dans laquelle notre pays se trouve plongé sous la gouvernance actuelle.

Sur les 750 milliards F CFA sollicités en 2015, seule la moitié avait pu être levée, traduisant déjà à ce moment-là une forte défiance des investisseurs du fait du risque de défaut et du risque-pays très élevés pour notre pays, notamment en raison du fort niveau d’endettement, de l’insécurité sans cesse grandissante, d’une gouvernance erratique et des perspectives économiques peu rassurantes.

Tout en manifestant la matérialisation de ces différents risques, l’appel de fonds de 2021 souligne le fait que les fonds levés en 2015 n’ont pas été injectés dans des activités rentables susceptibles de générer les ressources nécessaires et suffisantes pour leur remboursement.

En outre, le nouvel emprunt sollicité, supérieur de 100 milliards F CFA à la valeur de celui de 2015 traduit une double réalité : en premier lieu, le Cameroun sait ne pas pouvoir mobiliser toute la somme qu’il sollicite du marché et gonfle le montant pour espérer le minimum qui lui est nécessaire.

En second lieu, le défaut de paiement a entrainé un resserrement des conditionnalités du crédit obtenu, augmentant ainsi les charges de l’Etat camerounais, d’où cette demande qui est supérieure au crédit à rembourser.
Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) relève, pour le dénoncer, l’orientation inefficiente des ressources mobilisées par l’Etat, du fait de la mal-gouvernance, la corruption ou les détournements de fonds qui assombrissent chaque jour davantage les perspectives de développement de notre pays. Les jeunes générations se trouveront prises dans le cycle infernal de la dette si des mesures adéquates ne sont pas prises dès à présent pour assainir la gestion de la fortune publique et replacer l’intérêt commun au centre de l’action des gouvernants.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter