Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 17Article 521137

General News of Wednesday, 17 June 2020

Source: gazeti237.com

Etoudi: un proche de Paul Biya brise (enfin) le silence sur la situation de Brenda


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Brenda Biya n’est pas séquestrée au palais de l’Unité, selon des sources proches de la Présidence de la République

Il ne fait aucun doute, c’est bel et bien Brenda Biya qui défraie la chronique depuis quelques semaines à partir de ses images sur la toile.

La fille du couple présidentiel camerounais filme ses écarts de comportement qu’elle publie elle-même sur les réseaux sociaux.

Voir l’unique fille de Paul et Chantal Biya dans un second état, ne laisse personne indifférent, évidemment. Mais, le fait que certains détracteurs du régime de Paul Biya en profitent pour tourner en dérision le couple présidentiel, a fait sortir de ses gonds, Arsène Onana, jeune Conseiller municipal de la commune de Mengueme, un habitué du Palais de l’Unité.

Dans sa réaction ci-dessous, il estime que «l’exploitation politicienne de cette crise passagère est abjecte, et couvre de déshonneur ceux qui croient que la politique, c’est se réjouir des soucis privés de ses adversaires, même quand il s’agit de la maladie d’une enfant».

Tribune d’Arsène Onana

BRENDA BIYA EN OTAGE ? CERTAINEMENT PAS !

Brenda, la fille unique du Couple Présidentiel, est une fois de plus à la une de l’actualité dans les réseaux sociaux. Et pour cause des vidéos ont circulé sur la toile, où l'on voit Brenda BIYA se mettre en scène de manière assez insolite il faut l'avouer : des discours curieux, et parfois des scènes assez agitées.

Il n’en fallait pas plus pour sortir de leur oisiveté les fins limiers des réseaux sociaux, la police scientifique de Facebook, et les justiciers de Twitter. Sans oublier bien-entendu les activistes radicaux et même un avocat illuminé dont on ignorait jusque-là l’existence, qui réussissent à être à la fois les pourfendeurs les plus féroces de Paul BIYA, et les protecteurs de sa famille. Et l’on s’en étonne ! En tout cas chacun y est donc allé de son interprétation, et le fruit des investigations est extrêmement surprenant, avec des versions aussi fantastiques les unes que les autres.

Ce que l’on en aura retenu pour l’essentiel, c’est que Brenda BIYA est séquestrée au Palais, prise en otage par les responsables de la Présidence avec la complicité de sa maman, privée de soins pour précipiter son décès, astreinte au silence par la force parce qu’elle aurait menacé de déballer sur la place publique ce que tout le monde nous cache, à savoir que Paul BIYA est une fois de plus décédé.

Devant des déclarations aussi graves, il y’a vraiment de quoi s’inquiéter et même s’interroger : mais que se passe-t-il au juste au Palais de l’Unité ?

Le premier élément de réponse vient de Brenda BIYA elle-même. En effet, la jeune demoiselle, il y’a quelques mois, a informé ses followers via Instagram, qu’elle est atteinte de la maladie de Basedow. Cette maladie de la thyroïde expose le patient à des dépressions plus ou moins longues, à la nervosité, à une fragilité cardio-vasculaire, et à une forte pression oculaire qui provoque un grossissement des yeux. Annonçant ainsi sa maladie, les followers de Brenda ont immédiatement réagi en lui témoignant leur affection et leur soutien, même si certains ne pouvaient s’empêcher de se moquer.

En y regardant donc de près, on comprend bien des choses ! Il apparaît clairement que Brenda traverse certainement une crise due à cette maladie, et partage cela sur la toile. Nous sommes donc face à ,,,

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter