Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 09Article 519181

General News of Tuesday, 9 June 2020

Source: Aurore Plus n°2090

Etoudi: Brenda privée d'accès à ses parents, tout sur les tractations autour de Paul Biya


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le locataire d’Etoudi mise sur la deuxième phase du déconfinement, pour publier le cabinet Dion Ngute 2 que des sources concordantes annoncent pour la première quinzaine du mois de juillet, c’est-à-dire, après la session parlementaire de Juin.

En recevant les ambassadeurs de France et de ‘Corée du Sud vendredi dernier, le Président de la République a signé à travers cet acte hautement symbolique, sa rentrée politique au moment où des rumeurs récurrentes le donnent pour mort.

Malgré les supputations qui foisonnent au sujet d’une éventuelle modification de la loi fondamentale, qui entérinerait la désignation d’un vice-président, successeur constitutionnel du Président de la République. Un exégète du renouveau qui a requis l’anonymat, affirme pince-sans-rire, qu’il s’agit des ragots de gargote et rien de plus. Connaissant parfaitement la méthode Biya et notamment, l’attachement viscéral de l’homme du 06 Novembre, à la prééminence de l’institution qu’il incarne, cet observateur averti soutient qu’à plus de cinq ans de la fin de son présent septennat, (2018-2025)- un tel scénario relèverait des plus improbables.

Selon nos informations, Paul Biya n’aurait eu le moindre souci de santé, ces derniers mois tel que l’a abondamment, laissé prospérer certains leaders d’opinion et lanceurs d’alerte en mal de sensation. Après te raz-de-marée enregistré par le RDPC, lors du double scrutin législatif et municipal de février, le chef du Parti du flambeau redevenu ultra dominant sur l’échiquier politique du Cameroun, a décidé de s’éclipser un moment de la scène. En plus de deux décennies, c’est la première fois que le Président de la République passe plus de trois mois d’affilée, confiné au palais, commente une source introduite, sous anonymat.

Contrairement aux allégations du panafricain Jeune Afrique, le locataire d’Etoudi n’a pas effectué un seul voyage à Mvomeka’a son village natal depuis Mars 2020. Dès le déclenchement de la pandémie du coronavirus et précisément le 10 Mars courant, il aurait en bon chef de famille enjoint à son fils aîné Franck Emmanuel Biya résident à Menton, localité du Sud-est de la France, de regagner immédiatement le Cameroun avec femme et enfants.

La même injonction aurait également été faite à la benjamine du clan, Brenda Biya qui se trouvait justement à Genève en Suisse pour consulter son spécialiste, par rapport à son problème d’Exophtaimie. Une fois de retour au Cameroun, ces proches du Président furent donc aussitôt testés au Covid-19 et placés en quarantaine. Jusqu’à ce jour, nos sources rapportent qu’excepté des appels téléphoniques, l’unique fille officielle du couple Biya n’a pas un accès direct à ses géniteurs.


Coupé pratiquement de tout, le chef de l’Etat n’aurait donc de Mars à Mai 2020, accordé la moindre audience ni séance de travail y compris à son plus proche collaborateur, le Ministre Samuel Mvondo Ayolo. Seul le chef d’escadron Mike Davy Ottou Meka, son aide-de-camp, dont la résidence se trouve à un jet de pierre des appartements du couple Biya, était commis (sous réserve d’extrêmes mesures de sécurité) à des tâches particulières, telles que l’acheminement pour diffusion aux médias officiels des actes et courriers présidentiels, mais également la communication via le Ministre SGPR Ferdinand Ngoh Ngoh, des instructions inhérentes à la gestion de ta pandémie et autres.

Confronté aux rumeurs récurrentes qui enflaient sur sa mort, c’est à contrecœur que Raul Biya avait donc accepté d’accorder une première audience à l’ambassadeur de France Christophe Guilhou le 16 Avril 2020. Face à de nouvelles présuppositions sur la falsification de la vidéo du tête-à-tête, une seconde audience fut donc accordée au Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’ON’J et Chef de Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique Centrale, François Louncény Fall le mercredi 13 Mai 2020. Malheureusement et rebelote, rien n’y fit…

Même le discours prononcé par le locataire d’Etoudi le 19 Mai, dans le sillage de l’annulation du défilé du 20 mai 2020 n’arriva pas à convaincre les derniers sceptiques. C’est manifèstement donc pour couper définitivement court aux rumeurs sur sa mort et sur une prétendue succession de gré à gré qui serait en marche, que Paul Biya a accordé une double audience aux ambassadeurs Christophe Guilhou de France et à Madame Bok-Ryeol Rhyou Ambassadeur de la République de Corée, arrivée en fin de séjour au Cameroun.

Agenda surchargé
Paul Biya suit de trè.s près, les derniers développements sur le terrain de la crise anglophone. Bridés un court moment par la pandémie du coronavirus, les groupes armés font de plus en plus parler d’eux, au Sud-ouest et au Nord-ouest, épicentres de ce conflit armé, à travers des actions d’éclat, comme l’assassinat par balles survenu le dimanche 10 Mai, du jeune Maire Rdpc de Mamfé, Ashu Prisley Ojong-et l’enlèvement, puis l’exécution de Sir Bunkong Victor maire-adjoint de la ville de Nwa-, en date du jeudi 17 avril, sur un axe routier de la région du Nord-ouest. Tout en explorant les pistes d’un règlement pacifique de cette crise par voie de dialogue, le chef suprême des forces armées ne semble pas disposé à mettre de côté l’option militaire. «J’ai prêté serment pour préserver l’intégrité territoriale de mon pays…» aurait-il lâché à un officiel suisse.

Toujours en rapport avec l’intangibilité des frontières du Cameroun, le Président de la République a dépêché le samedi 30 Mai dernier, son ministre délégué à la Présidence chargé de la défense Joseph Beti Assomo aux fins d’amorcer des pourparlers sur le différend lié, à l’utilisation par la Guinée Equatoriale, d’une portion du territoire camerounais, pour édifier un rempart aux frontières. Le missi dominici de Paul Biya y a justement été reçu par Teodorin Nguema Obiang le Vice-président de ce pays, mais rien n’a filtré de l’entretien.

Avant la double-audience de vendredi, pour mettre manifestement sous éteignoir les rumeurs de correctifs budgétaires qui fleurissaient au sein de l’opinion, par ordonnance n°2020/001 du 23 JUIN 2020, Paul Biya a modifié la loi des finances 2020.

Nonobstant les cris de protestation qui ont accompagné l’information liée au déblocage par le trésor public, de la mirobolante somme de 4.2 milliards de FCFA pour l’achat des véhicules de luxe à nos députés, ladite disposition a été maintenue. En dépit des ravages que continuent de causer la Covid-19, l’Etat continue à soutenir son grand train de vie. Pire, Paul Biya a demandé à travers son ordonnance, au gouvernement de recourir aux obligations du trésor à hauteur de 420 milliards de FCFA pour financer les projets de développement.

Ceci étant donc, la session parlementaire de Juin 2020 devrait sans suspens ressembler aux précédentes. Et dès la première quinzaine de Juillet, les cartes du cabinet Dion Ngute 2 devraient être redistribuées.

Si on ne devrait pas assister aux chamboulements d’envergure, certains titulaires des portefeuilles de sécurité tels que la DGSN ou encore le Ministère de la défense devraient faire valoir leurs talents ailleurs. Remis de la Covid-19, c’est l’actuel gouverneur de la Région du Littoral Samuel Dieudonné Ivaha Diboua qui est annoncé à la police en remplacement de Martin Nguelé qui figurera désormais, sur la liste des Ambassadeurs itinérants.

Le départ de Ferdinand Ngoh Ngoh étant depuis longtemps attendu, celui-ci quittera le Secrétariat Général de la Présidence de la République pour le Ministère de l’administration territoriale où il remplacera Paul Atanga Nji, qui deviendra lui, le nouveau Ministre de la Défense. L’ancien titulaire de ce strapontin Joseph Beti Assomo fera en ce qui le concerne, son entrée fracassante à la Présidence comme Ministre , d’Etat Secrétaire Général.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter