Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 24Article 522706

General News of Wednesday, 24 June 2020

Source: camerounactuel.com

Escroquerie : un faux Enow Abrams Egbe arnaque ses victimes via Facebook


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le président du Conseil électoral traîne en justice un homme qu’il accuse d’avoir ouvert un compte Facebook portant son nom dans le but d’extorquer des fonds à des tiers.
Incarcéré à la prison centrale de Yaoundé Kondengui, Alain Numdem Tougang qui se présente comme un enseignant a plaidé coupable des infractions présumées d’escroquerie et d’usurpation de titre pour lesquelles il a été renvoyé devant le Tribunal de première instance de Yaoundé centre administratif statuant en matière de flagrant délit. C’était le 15 juin 2020.

Le mis en cause a avoué ses forfaits en présence du chef de poste de la sécurité du président du Conseil électoral Le représentant du plaignant qui n’avait plus grand-chose à dire face aux aveux spontanés de l’incriminé, a dit que son patron ne sollicitait pas de réparation mais laissait la justice faire son travail Il ressort des débats que le mis en cause avait ouvert un compte Facebook portant le nom de Enow Abrams Egbe, le président de Elections Cameroon (Elecam), l’organe chargé de la préparation et l’organisation matérielle des opérations électorales et référendaires au Cameroun.

A travers ce compte, il arnaquait ses victimes à qui il extorquait d’importantes sommes d’argent. Le cas qui est à l’origine de l’actuelle procédure remonte au 14 mars 2020. Une personne à qui le mis en cause avait pris la somme de 400 mille en lui promettant le recrutement à Elecam, avjait attendu en vain l’appel l’invitant à rejoindre son poste.

Las d’attendre, le concerné avait saisi M. Enow Abrams Egbe en personne pour lui faire part de ses difficultés. Cette requête réveille l’attention de ce dernier qui avait saisi immédiatement la police pour l’ouverture d’une enquête qui va conduire à l’interpellation de Alain Numdem Tougang. Il était passé aux aveux complets avant d’être traduit devant la justice. La décision du tribunal est attendue le 29 juin prochain.»

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter