Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 03Article 553753

General News of Tuesday, 3 November 2020

Source: newsclic.info

Escroquerie: Paul Biya saisit le DG de l’ENAM

C’est à un véritable jeu politique auquel on assiste ce matin à travers les réseaux sociaux. Dans une lettre écrite par un certain… Biya Paul se définissant comme « homonyme du couple présidentiel du Cameroun » , un sombre personnage saisit le directeur affaire ahurissante mettant en scène l’Ecole Nationale d’Administration et de la Magistrature ( ENAM) et un présumé corrupteur et corrompu dans un « deal » qui a mal tourné.

En effet, Biya Paul se dit avoir conclu une affaire que l’on pourrait qualifier de « corruption». Un certain Hamadou Sabou l’aurait approché en date du 20 Septembre 2020 pour lui proposer une somme d’argent d’environ 1.000.000 FCFA en échange, Biya Paul avait le devoir d’insérer le nom du fils du Monsieur parmi les candidats admis au concours de l’ENAM session 2020. Après un accord verbal et écrit, Biya Paul va tenir sa promesse et intégrer le fils de sieur Hamadou parmi les élèves de l’ENAM


Sauf que c’était sans se douter qu’un coup bas de préparait derrière son dos. À sa grande surprise, Hamadou lui, ne tiendra pas sa promesse de verser la somme d’un million de francs CFA à Biya Paul comme prévu lors de l’accord.

Ainsi naîtra une grosse discorde entre les deux parties. Pris de colère Biya Paul, rédigera une lettre qu’il adressera au DG de l’ENAM pour demander l’exclusion définitive du fils de sieur Hamadou le dénommé Boufiebe Ahmed Vianney pour corruption et abus de confiance.

Comment une personne physique se retrouve en train d’user du nom qu’il porte et qui est totalement identique à celui du Chef de l’Etat, pour réaliser des actions même les plus immorales et illégales ? Et de surcroît, s’adresse aisément à un DG d’une école les plus reconnues du territoire… La corruption n’a-t-elle donc plus de limites?

Il est donc nécessaire de rappeler qu’il s’agit là d’une similitude nominale mettant en scène un individu dont la moralité contraste nettement avec celle de son illustre homonyme.

Comme quoi la copie ne sera jamais l’original.

Affaire à suivre de très près.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter