Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 15Article 520531

General News of Monday, 15 June 2020

Source: cameroon-info.net

Ephraïm Inoni, est sorti de l'hopital... mais ne veut pas de retourner au Cameroun


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Privé de liberté depuis 2012 et condamné à une peine de 20 ans d'emprisonnement pour détournement de fonds publics, l'ancien Chef du gouvernement, gravement malade, avait été évacué en octobre 2019, de la prison centrale de Yaoundé Kondengui pour une formation hospitalière en France.

Il paraît que depuis un certain temps, le prisonnier VIP, a recouvré une bonne partie de sa santé. En effet, selon l'hebdomadaire Jeune Afrique, Ephraïm Inoni, est parti de l'hôpital pour un appartement dans le 16e arrondissement de Paris.

'Chief Inoni' y est logé dans un petit appartement meublé par le gouvernement camerounais, qu’il a dirigé de 2004 à 2009. S’il semble mieux se porter, un retour au Cameroun – et en prison – n’est pas envisagé. Tout porte en effet à croire que cet ex-dignitaire va prolonger son séjour en France. Il avait été gravement brûlé le 22 juillet 2019 par des codétenus qui s’étaient mutinés à la prison centrale de Kondengui, où il purgeait une peine de vingt ans d’emprisonnement pour détournement de deniers publics. Laissé pour mort, Ephraïm Inoni avait d’abord été soigné à l’hôpital central de Yaoundé avant que Paul Biya autorise, en octobre 2019, son évacuation en France" écrit le journal.

Privé de liberté depuis 2012, l'ancien PM purgeait une peine de 20 ans d’emprisonnement ferme à la prison centrale de kondengui pour détournement de fonds publics dans l’affaire de location d’avions pour la défunte compagnie aérienne nationale Camair.

Pendant la mutinerie du 22 juillet 2019 au sein du pénitencier de Kondengui, Inoni Ephraïm fait partie des trois prisonniers de luxe blessés par des codétenus à la suite d’une attaque ciblée.

Comme pour le cas du célèbre prisonnier Yves Michel Fotso, c'est le Chef de l’Etat qui avait autorisé l’évacuation dans une formation hospitalière à l’étranger de son ancien collaborateur, originaire de la Région du Sud-Ouest.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter