Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 25Article 530011

General News of Saturday, 25 July 2020

Source: cameroon-info.net

Epervier: un témoin crucifie Emmanuel Leubou au TCS


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

L’ancien payeur général à la direction du Trésor du ministère des Finances (MINFI), Pierre Sekene, répondait aux questions de l’avocat général, le 23 juillet 2020.

Pour l’ancien payeur général à la direction du Trésor du ministère des Finances (MINFI), Emmanuel Leubou, ancien chef de la cellule informatique du MINFI, est responsable des manœuvres ayant facilité des détournements de fonds dans ce département ministériel. Pierre Sekene, en sa qualité de témoin, répondait aux questions de l’avocat général au cours de l’audience qui s’est tenue le 23 juillet 2020 devant le Tribunal Criminel Spécial (TCS).

Selon son récit, relayé dans les colonnes du quotidien Mutations édition du 24 juillet 2020, l’originaire de MAGA dans la région de l’Extrême-Nord, indique avoir pris service le 25 mars 2016. «Très vite, j’ai instruit la brigade de vérification à faire un contrôle des différents services sous ma direction afin de me faire une idée claire. C’est au cours de cette opération que je découvre que Célestina Nkeng Lefang a des difficultés pour travailler. Son logiciel ayant été suspendu par Emmanuel Leubou», déclare l’ancien payeur général à la direction du Trésor.

«Célestina Lefang Nkeng était chef service des oppositions à la paierie général du Trésor. La raison de sa suspension, avait déclaré Emmanuel Leubou à Pierre Sekene, est la mauvaise utilisation du User (un logiciel qui gère les avances et annulations de solde)», précise le journal.

Pour remédier à la situation, poursuit Pierre Sekene, «je propose à Emmanuel Leubou la création d’un groupe de travail mixte constitué du personnel de la direction du Trésor dont je faisais partie et du personnel de la direction du budget. Ceci dans le but de permettre à Célestina Lefang Nkeng de faire son travail. Il n’a pas voulu s’exécuter... J’ai émis l’idée de mettre sur pied un comité de réflexion chargé de fournir des informations de façon mensuelle. Emmanuel Leubou n’a jamais porté à notre connaissance des informations», soutient-il.

D’après le payeur général, le 31 août 2016, il est découvert qu’Aïssatou Boullo Bouba (fonctionnaire en service au MINFI) bénéficie à la fois des avances de solde unique et solde retraite. «Interrogé sur ce fait anormal, Emmanuel Leubou n’a pas daigné s’exprimer», explique-t-il.

Après ce témoignage, le mis en cause n’a pas eu le temps de s’exprimer. «Tout comme les avocats de l’Etat et des accusés», peut-on lire. L’affaire a été renvoyée au 28 août et au 1er septembre 2020.

Pour rappel, l’ancien chef de la cellule informatique du MINFI et ses coaccusés sont poursuivis pour «détournement de biens publics. Certaines sources évaluent le préjudice à 13 milliards de FCFA».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter