Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 09Article 519082

Regional News of Tuesday, 9 June 2020

Source: 24cameroun.com

Epervier: un maire accusé de mauvaise gestion dans l'Extrême Nord


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Les populations accusent M. Tchikoua d’avoir confisqué le camion transporteur de sable de la mairie.
D’après plusieurs sources, M. Tchikoua le maire de la commune de Bourha, située dans la région de l’Extrême-Nord, a confisqué le camion transporteur de sable de la mairie. La voiture de marque Renault, « acheté à plus de 85 millions de FCFA, n’a jamais servi la population. Depuis qu’il l’a acheté il y a trois ans il était toujours en panne et garé à l’auberge municipal de la ville de Bourha ».

Indignations des populations

L’année dernière, apprend-on, ce camion avait été aperçu en panne et garé sur la route de Guider au village Louguere. Ce qui a suscité des indignations des populations. Ainsi que des dénonciations sur les réseaux sociaux. Face à la colère des populations, M. TChikoua a dépêché en catimini un autre engin lourd pour l’évacuer du lieu. Dès lors il est conduit à une destination inconnue.

D’après nos sources, M. TChikoua aucune réalisation de grande envergure depuis son accession à la tête de la commune de Bourha. Au contraire, « des séries de détournements se sont succédés. La population de Bourha est en indignation. »

Scènes de violence

Des scènes de violence avaient enregistrées après le double scrutin dans la commune de Bourha. Sa sous-préfecture avait été mise à sac et le chef d’antenne Elecam tabassé par les populations.

A l’origine des manifestations, le député sortant du Rdpc Djibrilla Kaou Bakari, s’était autoproclamé vainqueur. «Entouré de ses proches chez lui, l’honorable s’est autoproclamé vainqueur des élections législatives. Ceci alors même que selon les tendances il est en coude à coude avec l’Undp. C’était quand même maladroit de sa part de faire une telle déclaration. Surtout que beaucoup ne veulent plus de lui. Peut-être que c’est un ballon d’essai- qu’il fait pour voir la réaction des populations. Si tel était le cas, c’est un essai de mauvais goût», analysait une source sécuritaire.

« Ils ont mis à sac la sous-préfecture. Avant d’y pénétrer, ils ont défoncé les portes et les fenêtres. Ils ont saccagé l’ordinateur du sous-préfet, détruit tous les documents et mis sens dessus dessous le bureau du sous-préfet et les autres bureaux. Ils recherchaient des procès-verbaux des élections», relatait un témoin.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter