Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 25Article 568906

General News of Monday, 25 January 2021

Source: camer

Epervier: sur instructions de Paul Biya, un cadre du Rdpc livre des barons au TCS

Sur instructions de la présidence de la République, le président de la section Rdpc Nyong et Kelle centre a fait une déposition au Tribunal criminel spécial.

Adèle Mballa, journaliste à la Crtv, par ailleurs Dg de l´entreprise Btp Graceland, accusée de détournements de 546 millions FCFA. Ceci à la suite d'une plainte déposée le 4 juillet 2018 auprès du procureur général du Tcs, par le président de la section Rdpc du Nyong et Kelle centre, Simon Pierre Njiki Mpeck. Des fonds alloués à la construction du tronçon routier Eseka-Makak-Ngoumou. Un ras le bol pour ce militant, 90% des projets de développement de ce département, n´ayant été jamais réalisés, pour cause de détournements. Sur instructions de la présidence de la République le 6 janvier 2021, une enquête a été ouverte au Tribunal criminel spécial (Tcs).

Le ministre en charge de la Justice a été saisi dans la foulée, et le 12 janvier 2021, le président de la section Rdpc du Nyong et Kelle centre, Simon Pierre Njiki Mpeck a été entendu pendant plusieurs heures au Tcs. Une évolution de la plainte déposée par ce responsable du parti Rdpc de la localité, à l'effet de dénoncer les dysfonctionnements observés dans la réalisation des travaux, du fait des agissements des dignitaires du parti, presque tous les projets n´ont guère abouti. Bien auparavant il a été auditionné plusieurs fois sur le projet de construction des axes routiers Mbalmayo-Akono-Ngoumou.

En date du 25 avril 2018, une correspondance était adressée à l´administrateur du fonds routier, pour opposition au paiement de Graceland et dénonciation. Ceci après le constat curieux que le décompte de 113 000 000 FCFA était sur le point d´être payé à cette société au niveau du Fonds routier. Le ministre des Marchés publics qui a été saisi le 3 juin 2018, concernant ce paiement, va ordonner une mission de clarification sur l´exécution dudit marché, avec descente sur le site des travaux du 25 juin au 4 juillet 2018. Pour le président de la section, il n´était pas question d’entériner ce genre de crime économique au détriment des populations, qui continuent de connaître un véritable calvaire pour parcourir le tronçon Otele-Eseka, rien n´ayant été réalisé sur le terrain depuis tout ce temps, tout le monde pouvant le vérifier.

Le 19 juillet 2016, le marché N ° 120/M/Mintp/Cmpm/11/2016 d´un montant TTC de 465 946 619 FCFA, a été notifié à la société Graceland Sarl, pour les travaux d´entretien au stabilisant de certaines routes principales en terre dans les région du Centre, tronçons Mbalmayo-Akono 22,6 km, Ngoumou- Otélé 10,2 km, Otélé-Eséka 71,5km, pour délai de 12 mois. Souscrit le 21 juin 2016, le marché a été signé le 18 juillet 2018. Suivant un document, Adèle Mballa, Dg de Graceland Sarl, Bp 11961 Yaoundé, téléphone 222 06 19 62/222 23 48 25, certifie avoir reçu du sous-directeur des marchés public, le 20 juillet 2016, la notification du marché N ° 120/M/Mintp/Cmpm/11/2016, reçu en sept exemplaires, auquel elle déclare se conformer.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter