Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 01 24Article 486958

General News of Friday, 24 January 2020

Source: camerounactuel.com

Epervier: pour clamer son innocence, le Pr Bruno Bekolo déclare ses biens

C’est une nouvelle étape dans l’affaire qui oppose l’ancien recteur de l’université de Douala et l’État du Cameroun.
Selon nos confrères de Mutations, la cause a été enrôlée pour la première à l’audience publique ordinaire du 20 novembre 2018 devant le collège des juges du Tribunal criminel spécial (TCS). L’audience de céans a été consacrée aux plaidoiries des avocats de l’ancien recteur. Pour ce faire, Me Djodo et Foé ont jeté toutes leurs armes de défense dans le prétoire.

La défense a déclaré d’emblée que la plainte du Directeur général de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS) concernait une douzaine de personnes. Il ressort de l’ordonnance rendue par le Juge d’instruction que la victime dans cette cause (Université de Douala) n’a jamais porté plainte. Le document qui sert le socle de l’accusation a martelé Me Djodo est de la CNPS.

Ministère public

Il a invité le tribunal a oublié tout ce que l’accusation a déclaré. Dans la mesure où le détournement de biens publics (DBP) présumé adossé sur les arriérés des cotisations sociales, soit 343 352.569 francs Cfa, est une « construction à souhait de mémoire » a lancé la défense très dépitée.

Sans l'cher prise, le duo de la défense (Me DjodoFoé), toujours très remonté, a traité tout céci de cafouillage juridique. Car, à l’instruction judiciaire, ie Pr Bekolo Ebea a Testament de l’ancien recteur à la fin des plaidoiries de sa défense L’affaire Ministère public et Etat du Cameroun (Université de Douala) contre Bekolo Ebe Bruno vient de franchir la dernière ligne droite.

Dans sa lancée, la défense a soutenu qu’en matière de contentieux attaché au recouvrement des cotisations sociales, ie Président du Tribunal de Grande Instance(TGI) est seul compétent. Pour asseoir ses allégations, elle a convoqué les textes du ministère des Finances en la matière.

A propos de la non production du compte d’emploi par le Professeur, Me Djodo a précisé qu’il incombe au comptable de préparer ce document. Et par ricochet, il a évoqué le rapport hiérarchique (séparation de pouvoirs) qui n’existe pas entre le comptable et l’ordonnateur (le recteur). A l’époque des faits, Mr Abdoul Aziz était agent comptable à l’Université de Douala. Témoin de l’accusation dans cette procédure, il est détenu pour autre cause (DPAC)).

<=b>45 ans

Au crépuscule des plaidoiries de la défense, le tribunal a donné la parole à l’accusé Bekolo Ebe pour ses dernières déclarations. Pathétique et émouvant, il a déclaré : « J’enseigne depuis 45 ans. Même en prison, jê continue à enseigner, à encadrer les thèses. Je n’ai pas un patrimoine matériel, mon patrimoine est moral…Même au plus profond de mes rêves, je ne pouvais imaginer d’être couvert d’autant d’infamie…A l’entame de cette procédure j’avais déclaré que je suis serein, à la clôture des débats, je reste serein».

Bref, le Pr Bekolo Ebe est accusé du temps ou il était recteur de l’Université de Douala (2003-2012) d’avoir détourné, par quelque moyen que ce soit, la somme de 343. Millions de francs et des poussières. Les fonds présumés détournés représentent les prélèvements des cotisations sociales non reversées au Trésor public. A l’orée de la procédure, il avait plaidé non coupable.

A la lumière de l’article 8 du Code de procédure pénale, le natif du Nyong et Mfoumou, région du Centre, agrégé des Sciences économiques et de gestion, est toujours présumé innocent. Il est placé sous mandat de dépôt provisoire à la prison centrale de Yaoundé. Il est seul comparant dans cette cause. L’audience a été suspendue. Elle est reportée le 31 janvier 2020 pour la mise en délibéré (verdict) sur la culpabilité.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter