Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 01Article 605656

Actualités Régionales of Thursday, 1 July 2021

Source: La Nouvelle Expression

Epervier: le maire de Dibombari aux mains des juges du TCS

Une épée de Damoclès pèse sur la tête du chef de l’exécutif de la mairie de Dibombari Une épée de Damoclès pèse sur la tête du chef de l’exécutif de la mairie de Dibombari

Il y a désormais une épée de Damoclès qui pèse sur la tête du chef de l’exécutif de la mairie de Dibombari.

Des mauvaises langues s’accordent même à dire que la disparition de Paul Eric Kingué est en voie d’emporter le Mpcn dans cette localité où rien ne va plus entre les conseillers et le maire Justin Bejedi Ndame. Du moins la tension est perceptible au sein de l’hôtel de ville de Dibombari.

De sources bien informées, quelques personnalités au sein de la mairie sont auditionnées depuis quelques jours au Tribunal criminel spécial à Yaoundé où ils font des dépositions par rapport à une dénonciation de détournements de deniers publics. Une présomption de malversation qui concerne uniquement le maire.

Parmi les gens convoqués, il y a le comptable matière, le Secrétaire général de la mairie, le receveur municipal et le 1er adjoint au maire qui selon des sources judiciaires, a été convoqué le 28 juin 2021 par Madame le Procureur. «Monsieur Samuel Elongo Kingue a été cité comme témoin sur la gestion calamiteuse du grand maire. Il fallait qu’il aille bien s’expliquer», nous a révélé notre source.

Dans nos enquêtes, il ressort que c’est en date du 15 avril 2021 qu’un groupe de conseillers municipaux a saisi le Tcs, «ayant constaté la gestion du carburant par le maire Justin Bejedi Ndame dont on accuse d’avoir utilisé 70 millions pour un seul véhicule laissé par chief Nguimé Ekollo, l’ancien maire», nous a-t-on soufflé dans les couloirs de l’hôtel de ville de Dibombari. Autre zone d’ombre, la gestion des carrières de sable qui génère beaucoup d’argent. Là encore, les conseillers sont sans concession. L’immense majorité reconnaît que «la gestion de ses sources de revenus a toujours été l’affaire du maire seul. Et c’est pourquoi, l’ancien maire Nguimé Ekollo aussi va être entendu au Tcs», révèle un conseiller sous cape.

Depuis le début de ces auditions, les populations nous font savoir que le «maire est introuvable depuis quelques jours». D’autres langues disent qu’il «se trouverait à Yaoundé pour rencontrer un ministre de la République» dont nous n’avons pas voulu citer le nom pour des raisons de discrétions.

Il y a donc comme une odeur de pourriture dans cette mairie dont on a cru qu’«avec l’avènement de la jeunesse, les choses allaient changer positivement. Et du coup on peut donner raison au président Biya qui pense que les jeunes doivent encore attendre. On ne peut le dire autrement au regard de ce qui se passe dans notre arrondissement. On a cru en la jeunesse, mais voilà qu’elle veut nous trahir et donner raison aux vieux», a déclaré un villageois très remonté.

Il est à signaler que la liste des témoins convoqués au Tcs est bien longue. Pour le moment le principal mis en cause, Bejedi Ndame n’a pas encore reçu sa convocation, mais il y a confirmation qu’il y passera dès la fin des auditions des témoins à charge.

Rejoignez notre newsletter!