Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 19Article 542848

General News of Saturday, 19 September 2020

Source: hurinews.com

Epervier: le TCS aux trousses de l'administrateur du FODECC, Samuel Donatien Nengue

De sources proches du Fonds de développement du cacao et du café (FODECC), la gestion de Nengue Samuel Donatien, l'administrateur de cet organe étatique en charge de la gestion de la filière cacao et café au Cameroun fait l'objet d'une enquête préliminaire ouverte par le Corps spécialisé des officiers de police judiciaire du Tribunal criminel spécial (TCS) depuis le 13 juillet dernier. Le 21 juillet, le commissaire Oko Petis, chef de cette unité, a convoqué en qualité de témoin le chef du personnel du FODECC.

C'est dire si Nengue Samuel Donatien est dans de sales draps. A moins qu'il ne réussisse à mouiller la barbe des enquêteurs du TCS comme il s'en gargarise : "tout homme a un prix, il suffit de le trouver. J'ai les moyens d'acheter tout le monde". En effet, le TCS, en charge de lutter contre les malversations financières, s'intéresse à un détournement de plus de 100 millions de FCFA au FODDEC opéré dans le cadre de l'exercice budgétaire de 2019. D'après nos sources, les bons de carburant ont été changés en 3 jours dans des stations-services et des responsables du FODECC en ont empoché le produit.

C'est ainsi que les nommés Nkake Zacharie, Olinga Narcisse, Dongmo Thomas et Doping Michael et Gako se sont partagés la somme de 3,5 millions de FCFA, Ahmadou Bouba, représentant du MINFI au comité de gestion du FODECC (à la retraite depuis novembre 2019) s'en est tiré avec 5 millions de FCFA, Ebobo Théodore, ex-président du comité de gestion arrivé en fin de mandat en novembre 2019 quant à lui s'en est tiré avec la somme de 8 millions de FCFA. Il s'agit juste de quelques responsables cités, la chaîne étant longue.

Le décaissement de cette somme a été ordonné par Nengue Samuel Donatien qui dit à qui veut l'entendre qu'il a acheté le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, le ministre de l'Agriculture, Mbairobe et la ministre de la Recherche scientifique et de l'innovation, Madeleine Tchuente. Osons croire que le TCS, comme à son habitude, ne sacrifiera pas des lampistes pour laisser filer les gros bonnets dans cette affaire.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter