Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 13Article 589054

xxxxxxxxxxx of Tuesday, 13 April 2021

Source: agencecamerounpresse.com

Epervier : l'épouse de Jean-Baptiste Nguini Effa verse le million querellé

L’ancien directeur général de la Société Camerounaise de Dépôts Pétroliers (SCDP) a, selon des informations relayées par David Eboutou, été retenu à l’hôpital Central pour « non paiement de la somme de un million de FCFA ».

Montant qui représente les frais d’hospitalisation du Docteur Nguini Effa qui, apprend t-on le même canal, « a été transporté de toute urgence dans la nuit du 10 mars 2021 au pavillon VIP de l'hôpital central de Yaoundé. Y étant, il a été testé positif au COVID-19 et placé immédiatement sous traitement… ».

Cependant, il y a eu plus de peur que de mal et Jean Baptiste Nguini Effa, finalement sorti du danger, a entamé une phase de convalescence dans le même hôpital.

C’est à la suite de cela que le service de comptabilité lui a présenté la facture dont le montant est relevé plus haut. Surpris, l’homme qui est incarcéré depuis douze (12) ans maintenant a rétorqué qu’il ne dispose pas de cet argent.

Il a d’ailleurs profité de cette occasion pour rappeler : « Que les textes sur l'administration pénitentiaire exigent et prescrivent la prise en charge totale des frais de santé des détenus à l'intérieur et à l'extérieur de la prison et donc même dans les hôpitaux publics… ».

Pour soutenir son assertion, il n’a pas manqué de revenir sur le fait que le Cameroun est membre de l'Organisation des Nations Unies, dont l'assemblée générale de Décembre 2015 a voté des règles dites « Mandela's Rules ». Celles-ci stipulent que « La prise en charge des détenus est totalement gratuite à l'intérieur et à l'extérieur des centres pénitenciers quelque soit la gravité des pathologies ».

Une réponse qui n’a pas fait flancher les responsables de cette institution hospitalière qui ont décidé de le garder jusqu’à ce que la dette soit réglée. Une situation qui a amené Jean-Baptiste Nguini Effa à saisir les autorités judiciaires pour leur présenter la situation.

Maintenu sous très haute surveillance par les éléments de l’administration pénitentiaire, le million querellé finalement versé par son épouse, le docteur Nguini Effa a regagné sa cellule.

En rappel, après douze ans de procès, Jean Baptiste Nguini Effa a été acquitté quatre fois par le Tribunal Criminel Spécial dans divers affaires qui lui avaient valu d’être condamné à 30 ans de prison. C’était le 12 Octobre 2012 au Tribunal de Grande Instance du Wouri. Sera t-il bientôt libéré ?

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter