Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 06Article 606364

Actualités of Tuesday, 6 July 2021

Source: ecomatin.net

Epervier: Eneo accuse le ministre de l’Eau et de l’Energie d'avoir détourné 1 milliard

Ministre de l’Eau et de l’Energie Ministre de l’Eau et de l’Energie

Pour approvisionner les centrales thermiques du réseau interconnecté nord en carburant, le président de la République instruit le gouvernement de verser un milliard de FCFA à Eneo. Ce qui est fait, selon le Minee ; faux, dit-on à Eneo.


Difficile d’imaginer quelle sera la réaction des députés et sénateurs en l’apprenant. L’affaire aurait pu éclater lors du passage à l’hémicycle du Palais des congrès, fin juin 2021, du ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee) et du directeur général de Energy of Cameroon (Eneo) à l’occasion d’une séance plénière spéciale de l’Assemblée nationale consacrée à “la problématique de l’accès à l’électricité et à l’eau”. Néanmoins il est aujourd’hui clair que le Minee et Eneo ne s’accorde pas sur l’appui de l’Etat dans l’approvisionnement en carburant des centrales thermiques.

Face aux parlementaires qui lui rappellent que “malgré les initiatives et les actions menées par le gouvernement visant à rendre optimal la fourniture énergétique et l’approvisionnement en eau potable au Cameroun, le niveau de satisfaction reste faible et les attentes nombreuses”, le Minee explique qu’il a prescrit à ses services déconcentrés de “réaliser un diagnostic exhaustif sur l’ensemble du territoire national ; la mission s’est déroulée de janvier à mai 2021.” Au vu des données et des informations collectées sur le terrain, il ressort que les préoccupations soulevées sont fondées.

Gaston Eloundou Essomba va alors s’appesantir sur les problèmes tels qu’ils se posent dans la fourniture de l’énergie électrique, notamment le réseau interconnecté nord (RIN). Le barrage de Lagdo, principale source d’énergie de ce réseau, a été construit au départ pour une puissance installée de 72 MW. Mais l’ouvrage qui produit 61 MW en hydrologie normale, atteint à peine 20 MW actuellement. 27 groupes électrogènes de la centrale thermique d’Ahala ont été transférés à Garoua et Ngaoundéré en vue du renforcement du septentrion. Cette puissance d’appoint absorbe 4,5 millions de litres de carburant par mois pour un cout mensuel de 4 milliards de FCFA.

Mais qui paye ?

Pour le Minee, « suite aux Très Hautes Instructions du Chef de l’Etat, la société Eneo reçoit un milliard de FCFA par semaine pour approvisionner les centrales thermiques en combustibles. Par ailleurs, ladite société fait un effort supplémentaire au niveau de sa trésorerie pour supporter un montant de 600 millions de FCFA étant donné que le coût total du combustible s’élève à un milliard 600millions de FCFA par semaine. » Cette déclaration a dû dresser les cheveux sur la tête du directeur général de Energy of Cameroon (Eneo), Eric Mansuy.

Des sources proches du concessionnaires du service public de la distribution de l’électricité au Cameroun, les collaborateurs du ministre ont manqué d’attention au moment de noter le montant de l’appui que l’Etat apporte à Eneo dans l’achat du combustible destiné aux centrales thermiques. Si les dirigeants d’Eneo reconnaissent bien qu’une instruction présidentielle leur alloue un milliard de FCFA par semaine à cette fin, ils ne reconnaissent pas recevoir cette somme. Le gouvernement nous transfert effectivement un milliard de FCFA mais par mois pour l’achat du carburant en vue du ravitaillement des centrales thermiques.

Rejoignez notre newsletter!