Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 16Article 505621

General News of Thursday, 16 April 2020

Source: Cameroon Info

Epervier: Beh Mengue a comparu pour la première fois au TCS

Il est poursuivi pour détournement et complicité de détournement de plusieurs milliards de FCFA.
Dans son numéro en kiosque le 15 avril 2020, le quotidien Emergence renseigne que l’ancien directeur général de l’Agence de Régulation des Télécommunications (ART) a comparu pour la première fois au Tribunal Criminel Spécial (TCS). Jean Louis Beh Mengue était en compagnie de sa coaccusée, dame Maryame epse Idrissou. Tous deux séjournent en prison depuis huit mois.

«Les formalités ont consisté à l’identification des accusés et de la production des différentes listes des témoins couplée à la présentation des lettres de constitution des avocats. Jusqu’ici, les charges n’ont pas été communiquées par Emmanuel Ndjéré, le président de la collégialité et du Tribunal Criminel Spécial (TCS). Il était assisté des juges Yvette Siewe et Nimagalina Mpalang. Bien au contraire, le Tribunal s’est inquiété de l’absence de deux accusés qui ont pris la fuite. La première, dame Ngono Anne Marlyse, ne s’est jamais présentée devant le juge d’instruction, encore moins lors de l’examen devant le siège… Pour ce qui est du second fuyard, Eteta’a Ntonga Gaston Michel, un mandat d’arrêt court contre lui et sa coaccusée depuis 14 Août 2019», indique le journal.

Pour mémoire, l’ancien patron du régulateur des télécommunications au Cameroun a été écroué à la prison centrale de Yaoundé-Kondengui le 7 août 2019, après plusieurs jours passés en garde à vue au TCS. Avec ses trois coaccusés, il est poursuivi pour détournement et coaction de détournement de deniers publics à hauteur de plusieurs milliards de FCFA.

Débarqué de l’ART en juin 2017, M. Beh Mengue est pointé notamment pour avoir «accordé des faveurs aux opérateurs de téléphonie mobile MTN et Orange. Le directeur aurait fait payer la somme de 1,25 milliard de FCFA au lieu de 4,1 milliards de FCFA et de 523,22 millions de FCFA à ces entreprises qui brassent de l’argent au Cameroun. Le Dg aurait autorisé à l’opérateur de téléphonie mobile MTN de convertir son amende pécuniaire en investissement matériel par la densification de son réseau au niveau national», rappelle Emergence.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter